No Compromise Metal Fest 3 : l’interview découverte de Blackowl

0 Participations


Le 3 octobre prochain Blackowl descendra de ses montagnes natales pour se joindre à la Grand Messe true-métallique du No Compromise Metal Fest. Étudions de plus près ce sombre rapace ! MiB : Pouvez-vous présenter Blackowl aux lecteurs de Music In Belgium ?

Blackowl : Nous sommes originaire du sud-est de la France, au pied de la grande Chartreuse. Nous sommes trois et avons lancé le projet en 2013, parallèlement à nos autres formations. Notre démo TAPE devrait sortir en septembre 2015 chez Old Axe Cult records, si tout se passe comme prévu.



MiB : Quel est, à votre avis, la dénomination qui convient le mieux pour définir votre style musical ?

Blackowl : Pour faire court, nous dirons que nous faisons du Black/Thrash dans une veine “old school”.

MiB : La preuve, avec une version démo votre titre “Elixir” :

MiB : Pourquoi avez-vous choisi de vous appeler Blackowl ?

Blackowl : Le hibou est un animal mystique qui nous fascine. Il représente le mystère, la nuit et une certaine forme de sagesse. C’est un redoutable prédateur et il est aussi le symbole de nos chères montagnes.

MiB : Quelles sont vos influences principales ? Quelle est la source d’inspiration de vos lyrics ?

Blackowl : Nos influences musicales sont le Heavy, le Speed, le Thrash, le Death, et le Black, essentiellement, et ce, toutes périodes confondues. Pour les paroles, c’est notre environnement direct qui nous inspire. Les montagnes, la faune, l’alcool, les ténèbres, l’humanité en déclin, les forces naturelles, etc.

MiB : Quels sont les cinq albums sans lesquels la musique de Blackowl n’aurait pas vraiment été la même ?

Blackowl : C’est compliqué de ne citer que cinq albums.

  1. Dissection : “Storm Of The Light’s Bane”
  2. Hellhammer : “Apocalyptic Raids”
  3. Darkthrone : “A Blaze In The Norther Sky”
  4. Death : “Symbolic”
  5. Testament : “The New Order”

Et bien d’autres encore…



MiB : Le No Compromise Metal Fest est un festival dédié au Métal Underground. Vous considérez-vous comme un groupe underground? Si oui, pensez-vous que le métal doit absolument rester une musique underground ?

Blackowl : “Underground” est devenu un mot un peu trop à la mode aujourd’hui. Nous préférons utiliser le mot “TRUE” pour nous différencier du métal “mainstream”. Nous faisons la musique comme elle doit être faite, avec le cœur, avec les tripes et dans la continuité de ce que faisaient les maitres qui ont inventé ce style. C’est tout ce qui importe ! Le son a une importance capitale pour nous et, inévitablement, nous chions sur le métal moderne avec ce gros son surcompressé, triggé et sans âme. Le métal doit surtout rester sincère. On doit pouvoir ressentir la fureur et la passion des musiciens quand on l’écoute et pas un mur de son sans vie. Après, underground ou pas, il y a du bon et du mauvais partout !

MiB : Quel est, à votre avis, le plus grand groupe français ?

Blackowl : Cela dépend du style et de l’époque, à vrai dire, et surtout de nos goûts personnels. On pourrait citer H-Bomb, Hegemon, Peste Noire, etc.

MiB : Sur quel support préférez vous écouter de la musique (Vinyle, CD, mp3) ? Lequel des trois recommandez vous pour la musique de Blackowl ?

Blackowl : Le vinyle reste l’incontournable quand on écoute de la musique chez soi et le CD reste toujours indispensable aujourd’hui notamment en voiture. Le format informatique est utile pour découvrir des groupes notamment sur Internet, mais ça reste de la musique compressée et donc sans trop de valeur. Il est sur que la musique de Blackowl aurait la classe sur un vinyle !

MiB : Quel est votre meilleur ou votre pire souvenir (au choix) concernant le groupe ?

Blackowl : Rien à signaler, si ce n’est que nous donnons tout à chaque concert et que le public prend son pied.

MiB : Si vous pouviez échanger votre vie contre celle de n’importe quel autre musiciens Métal, qui choisiriez vous d’être ? Pourquoi ?

Blackowl : Personne, nous n’avons pas d’idoles, juste des artistes que nous respectons énormément. Nous préférons ne pas échanger nos vies pour pouvoir jouer dans Blackowl.

MiB : Quels sont vos projets pour 2015 et le futur proche ?

Blackowl : Un EP ou un album d’ici 2016, je pense mais éventuellement sur un autre format que la tape.

MiB : Qu’attendez-vous de votre prestation au No Compromise Metal Fest ?

Blackowl : Déchainer la Belgique !

MiB : Que peuvent attendre les fans de l’expérience Blackowl live ?

Blackowl : Du Thrash, du Rock’n’roll, de la rage, de la sueur, du Headbanging jusqu’à la mort !!! ARRRRGGHHH !

MiB : Pour terminer : y a-t-il une question spécifique que vous auriez aimé que je vous pose et que j’ai oublié ?

Blackowl : Non. Merci à toi.

Tous les détails concernant la prestation de Blackowl sont disponibles sur le
site officiel
du No Compromise Metal Fest

Blackowl sur la toile :
Facebook

Retrouvez ici nos interviews découvertes de
Blizzen
(Allemagne),
Hellsword
(Slovénie),
Trial
(Suède) et
Electric Shock
(France).



Important : Christine et David ont besoin de votre soutien afin de pouvoir assurer le bon fonctionnement de l’organisation du No Compromise Metal Fest. Le moyen le plus facile dont vous disposez pour les aider est d’acheter votre entrée en prévente ! Il suffit pour cela d’envoyer un e-mail à l’adresse suivante : perseverance@scarlet.be (NDR : tous les détails sont dans la section ‘infos pratiques’ du
site
).

Ceci a également quelques avantages non négligeables pour vous :
– Vous ne payez que 15,00 EUR au lieu des 18,00 EUR qui seront demandés le jour même à l’entrée.
– Vous avez l’assurance de pouvoir assister au festival (le nombre de places disponibles dans la Taverne du Théâtre est limité à 180).

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :