Raismes Fest 2015 : le programme des festivités princières

0 Participations

Les vendredi 11 et samedi 12 septembre prochains, la Princesse d’Arenberg ouvrira à nouveau les grilles de son Château de Raismes aux passionnés de Hard Rock et de Heavy Métal. Si, il y a un an de cela, un conflit d’agendas avait contraint les ambassadeurs de Music In Belgium à décliner l’invitation princière, rien ne les empêchera, cette année, d’assister au plus burné des bals de la cour !
Découvrons ensemble le programme des festivités.


Depuis dix-sept ans déjà, la ville de Raismes accueille chaleureusement les Headbangers de tous poils. Et, pour peu que le soleil soit de la partie, la petite ville du Nord de la France (NDR : située à 30 km à peine de Tournai, 50 de Mons et 110 de Bruxelles) se transforme en un véritable coin de paradis pour les amateurs de riffs et de mélodies musclées. Un peu en dehors du circuit habituel des Festivals de l’été, le Raismes Fest semble mettre un point d’honneur à accueillir sur ses planches des formations de qualité que l’on n’a pas toujours l’occasion de voir ailleurs et ce, pour un prix d’entrée défiant toute concurrence. La mouture 2015 ne fait pas exception à cette règle et fait, comme vous allez pouvoir le constater, la part belle aux formations Hard / Blues / Classic / Stoner & Heavy Rock.

Le bal d’ouverture
Les portes du château s’ouvriront au public le vendredi 11 septembre 2015 dès 17h15 pour une soirée d’échauffement animée par de solides troupes de ménestrels. Les Hard Rockers français d’
X-Rated
ont été désignés pour mettre le feux aux poudres à partir de 18h. Les héros du Métal Progressif Made In Belgium
Max Pie
prendront le relais dès 19h avant restituer aux Classic Rockers espagnols d’
Eldorado
les planches qu’ils avaient déjà enflammées en 2013. La soirée d’ouverture se terminera en apothéose ‘technico-grand-guignolesque’ avec les suédois déjantés de
Freak Kitchen
menés, comme toujours, par le virtuose de la six-cordes à l’humour décapant qu’est Mattias ‘IA’ Eklundh.

Le grand tournoi

Le pont-levis du château s’abaissera à nouveau le samedi 12 à midi précises. Comme chaque année, les 15 artistes participant aux joutes du jour seront répartis sur deux scènes : la ‘Main Stage’ et la ‘Scène Découverte’ sur lesquelles ils se produiront en alternance.

Les vannes à décibels seront ouvertes sur la Main Stage dès 13 heures par les Hard Rockers parisiens de
Deadline
. Les nordistes de
Black JuJu Inc.
seront les premiers à fouler les planches de la Scène Découvertes de leurs pieds et leurs riffs plombés. Un peu plus tard, sur la scène d’en face, le ‘Power Duo’
King Of The North
distillera le meilleur du Stoner Rock ‘made in Australie’ avant de céder l’espace sonore au Rock/Blues Seventies du Power Trio français
MR. X
. Ceci nous mènera jusqu’a 15h15, heure à laquelle les explosifs Nitrogods teutons pulvériseront la grande scène avec leur Hard Rock’n’roll ‘Motörheadien’ultraburné. Nous découvrirons ensuite le Stoner Rock (NDR : inspiré, nous dit-on, par la beauté désertique des terrils arides du Pas-de-Calais) du groupe
One Eye Dollar
. La magie du Raismes Fest aidant, quelques pas suffiront pour passer de la France des années 2000 à l’Islande des seventies grace aux Classic Rockers ‘vintage’ Reykjavikois de
The Vintage Caravan
qui nous feront le plaisir nous tenir compagnie jusqu’a 17h20, heure à laquelle les français de
58 Shots
tenteront de créer un pont aérien entre Sydney et l’Alabama en déclinant un Hard Rock teinté de hargne australienne et de groove sudiste ! Il se produira sur la Main Stage et pourtant, pour nous, il sera une totale découverte :nous avons nommé le guitariste breton
Pat O’May
dont le CV est apparemment long comme le bras d’un orang-outang mais dont, à notre grande honte, nous n’avons jamais entendu parler. Remercions déjà l’organisation du Raismes de nous donner l’occasion de combler cette lacune inadmissible. Une découverte en entrainant une autre, nous passerons ensuite aux lillois de
Toys In The Forest
dont le Hard Rock, nous dit-on est teinté de Punk et de Glam ! Le slogan utilisé par l’orga du Raismes pour nous présenter les Hard Rockers suédois de
Bonafide
qui prendront le relais ensuite est absolument superbe et nous nous devons de le relayer : “Ikéa vend du bois, Bonafide l’envoie !” nous n’aurions pas fait mieux ! Du Nord au Sud de la France, on ne parle que du Hard Rock de
Wizzö
. Raismes nous offre l’occasion de vérifier si le groupe Roque aussi fort qu’on le dit. Nous n’allons pas nous en priver ! Ceci nous permettra en tout cas de patienter jusqu’a 21h05, heure à laquelle on nous promet le retour sur le continent des excellents Sleaze Rockers londoniens de
Quireboys
, une prestation que votre serviteur attend personnellement avec énormément d’impatience ! Les Hard Rockers parisiens de
Backtrack Lane
nous feront le plaisir de de secouer une dernière fois les planches de la scène découverte et de chauffer le public du Raismes afin qu’il puisse accueillir dignement les superstar suisses que sont
Gotthard
.

Si ce programme détaillé vous à alléchés, nous vous conseillons de consulter le
Site Officiel
du festival sur lequel vous trouverez tous les détails nécessaires (et bien d’autres encore).

Pour celles et ceux d’entre vous qui préfèrent le ‘guide de démarrage rapide’ nous vous livrons l’essentiel en quelques lignes :

Adresse du Festival : Château de la Princesse d’Arenberg, 59590 Raismes (France)
Prix des tickets en prévente :
– Vendredi uniquement : 16 euros
– Samedi : 37,00 EUR (vendredi offert)
– Samedi, le pack méga fan : 64,50 EUR (billet collector, affiche, t-shirt, gobelet, etc.)
Prix des tickets le jour même : 42,00 EUR
Note : Le Raismes fest est gratuit pour les moins de 12 ans !
Le parking est gratuit autour du site.
Les détails concernant les possibilités de logement (Hotels, camping) sont disponible sur le site.

Le bonheur auditif n’est pas loin et pas cher, vous auriez tort de vous en priver !

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :