Matushka ou le retour d’un rock psychédélique spatial !

0 Participations

Recevant de la part de la rédaction non pas un mais deux CD du groupe russe Matushka, simplement accompagné d’un petit quart de feuille reprenant le style du groupe et des liens pour atteindre les musiciens sur le web, ma curiosité fût piquée au vif ! Les doigts tremblants, je place tout d’abord dans l’ordi le premier CD 3 titres datant de 2014 et manifestement autoproduit par les musiciens, pour directement prendre en pleine figure un rock psychédélique instrumental déjanté et gras à volonté ! Débâcle sonore judicieusement orchestrée par nos trois compères russes, cette dernière vous emporte dans un espace encore inconnu où, la réalité n’y a plus sa place. L’imagination et l’ouverture semblent plus appropriées face à une telle musique, qui échappe à tout contrôle et toute logique habituelle.

“Créés par Timophey Gorvashin et Konstantin Kotov deux étudiants de l’Université de la Culture et des Arts de Saint-Pétersbourg, le projet Matushka est influencé par d’anciens rites mystiques et de nombreux courants musicaux, car nos deux compères ont été actifs sur les scènes punk-rock et glam-rock locales. Le nom du groupe étant inspiré par les travaux de Charles Perrault et Maurice Ravel, la musique du band est destinée à emmener l’auditeur loin de la réalité, grâce à des effets acoustiques et un rock psychédélique délirant digne de la grande époque”. Voilà la retranscription d’un texte publié par l’important label français Musea Records, qui traduit fidèlement l’atmosphère dégagée par le second opus 4 titres produit par la maison française et sorti courant de cette année 2015.

Comportant chaque fois peu de compositions, les deux albums reçus se composent en fait d’épiques avec des durées allant jusqu’à plus de 17 minutes. Ambiance spatiale, envolées martiennes et jeu entièrement déjanté et décalé, sont les superlatifs qui collent parfaitement à la musique de Timophey (guitare et percussions), Konstantin (batterie et percussions) et Maxim Zhuralev (basse). Pour tous ceux qui veulent s’évader, faire le vide dans sa tête et écouter quelque chose qui surprend et décoiffe, je vous suggère de surfer sur le Facebook et le Bandcamp de nos amis russes :

Matushka Leur Facebook

Matushka Leur Bandcamp

Sur ce dernier, vous pourrez écouter l’ensemble des compositions du groupe. On constate d’ailleurs que les albums reçus ont été réalisés en 2013 et en décembre 2014. On remarque aussi l’existence d’EP plus anciens comportant 1 ou plusieurs morceaux. Bonne découverte et n’oubliez pas les champignons hallucinogènes, ça peut aider !

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :