Festival d’Art de Huy, programme du samedi 22 août

0 Participations

Seule journée où il m’est impossible d’être physiquement là et ayant des obligations ailleurs, j’en profite malgré tout pour vous présenter les protagonistes de ce soir. Etant en verve dans l’écriture et sur ma lancée depuis mercredi 19 août, date du démarrage du festival, je me remets au clavier pour vous compter les colorations de la soirée. Un Pink Floyd acoustique, un Didier Laloy en bonne compagnie et une soirée typiquement congolaise à Saint-Mengold sont donc les ingrédients musicaux de ce samedi. Parlons tout d’abord du Couvent des Mineurs, avec en première partie Philippe Laloy flûtiste et saxophoniste éclectique qui revisite pour le public de Huy, les grands standards du Floyd, pierre angulaire du rock progressif et du rock psychédélique des seventies. Associé pour ce brulant défit à Manu Baily (guitares) et Arne Van Dongen (contrebasse), le trio propose ici une version acoustique et classique d’albums comme “Dark Side of the Moon” ou “The Wall”

Lien à compulser :

Philippe Laloy Trio Site officiel

Toujours au Couvent, place cette fois à Didier Laloy accordéoniste bien connu, qui s’associe ici avec d’une part Kathy Adam et d’autre part, à l’ensemble Quartz. Se connaissant depuis plus de vingt ans et à travers de nombreux projets musicaux, les deux compères se sont enfin retrouvés pour ce projet, en y associant un ensemble de musique de chambre ! Au départ de rencontres musicales et humaines, ce concept atypique associe plusieurs courants musicaux au départ plutôt opposés.

Lien à compulser :

Didier Laloy Site officiel

Ensemble Quartz Site officiel

J’en termine avec la coloration toute africaine de l’église Saint-Mengold où, Dizzy Mandjeku (alias Papa Dizzy, coauteur de “Papaoutai” de Stromae) figure emblématique de la culture congolaise en Belgique, et qui fait revivre pour le public la période de gloire de la rumba congolaise. Assurément une soirée haute en couleurs et en rythmes exotiques à l’image des photos présentées sur le Facebook du festival.

Lien à compulser :

Dizzy Mandjeku Site officiel

Oui je sais, pour les photos…je n’y peux rien le photographe est un as !

Festival d’Art de Huy Le Facebook

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :