L’ambient et l’électro, construit par un maître du genre

0 Participations

Découvert par hasard au début des années 2000, Ryan Farish m’est rapidement apparu comme un maître dans le monde de l’ambient et de l’électro, un électro d’ailleurs plutôt atmosphérique voir symphonique. C’est en surfant sur de nombreux sites présentant le mouvement de l’ambient, que j’ai découvert le nom de ce compositeur-producteur américain originaire de Norfolk en Virginie, basé actuellement à Los Angeles. Adepte et peut-être quelque part créateur de nombreux types de musique électronique (Chillout, Downtempo, Transe…), Ryan a su développer depuis l’album “From The Sky” paru en 2004, une musique planante construite à partir de couches superposées de synthétiseurs et de pistes de piano. Cette typicité lui a permis de proposer une musique finalement unique, donnant à l’ensemble de ses compositions beaucoup de légèreté par rapport à une musique électro saccadée par des rythmiques électroniques. L’artiste a su se fabriquer une sorte de carte de visite, lui permettant d’approcher les milieux de la publicité, de la télévision, des jeux vidéo ou du cinéma. Travaillant aussi en radio, il a également développé des compositions plus typées DJ où, le côté électro-danse est plus proche du dance-floor. Il organise d’ailleurs d’impressionnantes soirées dansantes où, il rivalise avec les grands DJ français. Ayant déjà produit une imposante discographie, il a également additionné les prestigieuses récompenses.

En ce qui me concerne, j’ai surtout toujours apprécié son côté ambient où, il développe une musique aérienne et légère, propice à la relaxation et à la méditation. Gardant malgré-tout un certain tempo, les compositions évoluent vers l’atmosphérique, avec de très beaux développés de piano. Si les vidéos sur “You tube” ne manquent pas avec des scores à couper le souffle, c’est la sortie de son nouvel album “Spectrum” paru fin juin de cette année, qui m’a finalement décidé à parler de lui.

Un artiste qui produit ici un album qui fait corps avec des productions plus anciennes comme “Beautiful” où, le côté ambient est bien mis en valeur. Nappes de synthés, chants féminins aériens et développés au piano, en font des morceaux d’une toute grande beauté !

Voilà celui qui veut découvrir cet artiste quelque part hors-normes, il vous suffit de surfer sur ces différents liens :

Ryan Farish Le bandcamp

Ryan Farish Le site officiel

Ryan Farish Le Facebook

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :