Interview de Diabulus In Musica

0 Participations


Diabulus In Musica était de passage au Biebob à Vosselaar le 23 octobre dernier, en avant-programme de Leaves’ Eyes. Gorka et Zuberoa ont accordé une interview à Music in Belgium. Compte rendu de la rencontre. Music in Belgium: J’ai remarqué pendant le concert que Gorka portait un T-shirt de Skeptical Minds? Êtes-vous fans de ce groupe belge? Quels sont les liens entre Diabulus in Musica et Skeptical Minds?

Diabulus In Musica: Cela fait déjà plusieurs années que nous sommes amis avec Mich (Michel Stiakakis) et Karolina (Karolina Pacan). Quand nous avons commencé, nous avions le même agent (2wild4) et c’est ainsi que nous les avons rencontré la première fois que nous sommes venus en Belgique. Nous avons aussi fait quelques concerts ensemble chez vous. Depuis cette époque, on se voit chaque fois que nous sommes de passage en Belgique.

Music in Belgium: Votre album «Argia» est sorti en 2014 et c’est vraiment un très bon album. Comment a-t-il été accueilli par la critique et par les fans?

Diabulus In Musica: Merci! Nous sommes très contents de l’accueil dont a bénéficié Argia jusqu’ici. Les critiques sont très bonnes et nous avons beaucoup d’échos positifs de la part des fans. Au début, nous n’étions pas certains d’arriver à sortir un autre cd du même niveau que «The Wanderer» après le départ des autres membres du groupe. Finalement, l’inspiration est venue et en voyant le résultat, nous sommes fiers de notre travail. Nous sommes donc particulièrement heureux que le public partage notre enthousiasme à propos d’«Argia».




Music in Belgium: Où puisez-vous votre inspiration? Pouvez-vous nous dire comment fonctionne votre processus de création et d’écriture?

Diabulus In Musica: L’inspiration vient surtout quand on s’y attend le moins. Elle vient du monde qui nous entoure. Chaque expérience, chaque sentiment ou le moindre petit événement du quotidien peut être une source d’inspiration. Dans mon cas, la nature et la spiritualité sont deux sujets qui m’inspirent toujours.
En ce qui concerne la manière dont je compose, je ne travaille jamais de la même manière. Tout peut commencer par une mélodie, un rythme ou un riff que je retranscris d’abord. Si d’autres idées et instruments me viennent à l’esprit, je sais alors que le morceau a un potentiel. C’est un peu comme si le morceau commençait à s’écrire de lui-même. Ensuite, je complète avec l’orchestration, les chœurs et tout ce que j’entends dans ma tête. Quand tout est prêt, je soumets le titre aux autres membres du groupe et nous en discutons. Chacun essaie d’améliorer sa partie s’il l’estime nécessaire. Parfois, le morceau reste tel qu’il était, parfois il subit d’importantes transformations au point d’être très différent à l’arrivée. C’est la magie de la musique et c’est aussi la raison pour laquelle j’aime travailler en équipe, parce que l’on se retrouve parfois empêtré dans ses propres idées et qu’il est difficile d’avoir un regard objectif sur ce que l’on écrit soi-même.

Music in Belgium: La musique de Diabulus In Musica est influencée par le classique. Pensez-vous que la musique classique donne une valeur ajoutée à la musique métal et si oui, laquelle?

Diabulus In Musica: Absolument! La musique classique et le métal ont toujours été nos deux passions. Gorka et moi étions des metalheads à l’adolescence, mais nous avons aussi suivi une formation classique depuis notre plus tendre enfance. Il est donc naturel pour nous de mélanger ces deux éléments quand nous créons notre musique. Nous avons trouvé dans le métal la possibilité de mélanger les deux genres car ils se complètent en réalité à merveille. Ces deux styles ont un côté passionné, épique, puissant… Ils expriment fort bien tous les sentiments que nous voulons faire passer et se complètent d’une manière très naturelle.


Music in Belgium: Quels sont vos artistes préférés et y a-t-il un titre de l’un d’entre eux que vous rêveriez de reprendre un jour?

Diabulus In Musica: Honnêtement, je n’ai pas d’artiste, d’album ou de chanson préférés. J’écoute un large éventail de styles musicaux en fonction de mon état d’esprit du moment. À part le métal et la musique classique, je suis fans de certains genres comme la world music, la musique folk et la musique d’ambiance. Il y a aussi des voix que j’apprécie tout particulièrement, mais surtout dans la musique classique. Je serais donc bien en peine de vous répondre.

Music in Belgium: Comme tout le monde a pu s’en apercevoir, Zuberoa est enceinte. Toutes nos félicitations! Cette grossesse a-t-elle changé votre rapport à la musique? Y a-t-il des thèmes nouveaux que vous souhaiteriez aborder maintenant que vous avez franchi cette étape importante dans la vie?

Diabulus In Musica: Merci! Pour l’instant, j’ai été tellement occupée à préparer la tournée et notre grand concert avec orchestre et chœur que je n’ai pas eu le temps de me poser la question. Le changement le plus important que j’ai noté est le manque d’air sur scène (rit).
En tout cas, c’est certainement l’événement le plus important de ma vie et j’ai donc la certitude que ma perception de tout un tas de choses va progressivement changer. Je trouverai sans doute des nouvelles sources d’inspiration. J’ignore si cela risque d’avoir un effet sur ma façon d’écrire des compositions métal. Peut-être notre prochain album se composera-t-il de berceuses (rit).


Music in Belgium: Quand les fans peuvent-ils espérer un nouveau cd? Avez-vous déjà entamé l’écriture du prochain album?

Diabulus In Musica: J’avais commencé à écrire certaines idées avant la tournée, mais j’ai dû m’interrompre. Notre grand concert du 14 novembre sera le dernier de 2015. À partir de ce moment-là, nous nous concentrerons sur le prochain album qui sortira sans doute à l’automne 2016. J’ai hâte de m’y remettre! Je pense que nous avons déjà des idées sympas sur lesquelles nous pourrons travailler dans les prochains mois!

Music in Belgium: Si vous pouviez choisir un invité prestigieux (musicien ou vocaliste) pour interpréter un duo, qui choisiriez-vous?

Diabulus In Musica: Je n’ai pas d’idée précise au moment où je vous parle. Nous avons déjà travaillé avec d’autres chanteurs sur nos albums précédents (John Kelly, Mark Jansen, Ailyn, Thomas Vikström…), mais c’était chaque fois parce que le morceau nécessitait une voix d’un genre spécifique. Nous avons toujours choisi nos guests en fonction du morceau que nous avions composé, parce que nous pensions qu’ils conviendraient particulièrement bien ou qu’ils apporteraient quelque chose de spécial au morceau.


Music in Belgium: Un groupe comme Diabulus In Musica peut-il vivre de sa musique en Espagne et au niveau international?

Diabulus In Musica: Pas du tout. Si nous continuons dans le monde du métal, c’est parce que nous aimons vraiment ce que nous faisons et que nous parvenons à ne pas perdre d’argent, contrairement à beaucoup de groupes qui débutent. Le peu d’argent que nous gagnons, nous le réinvestissons dans la musique. Il n’est donc pas possible de vivre du groupe. De plus, les artistes espagnols ne reçoivent aucune aide publique et il est donc difficile de vivre décemment en tant que musicien.

Music in Belgium: Quels sont vos projets pour le futur? À quand le retour de Diabulus In Musica?

Diabulus In Musica: Le prochain grand défi après la tournée sera le concert, accompagné d’un orchestre symphonique et d’un grand chœur, qui aura lieu le 14 novembre dans notre ville. Ce sera le plus gros événement de notre histoire, avec près de 100 musiciens sur scène. Après cela, nous entamerons la production des nouveaux titres et nous commencerons à enregistrer. Nous espérons être de retour sur scène au printemps ou en été, mais nous n’avons encore aucune date de fixée. Nous nous concentrerons sur le prochain album que nous espérons sortir à l’automne 2016. Nous espérons pouvoir repartir en tournée et défendre les nouveaux titres en live devant notre public!
Music in Belgium: Merci pour votre temps et tous nos meilleurs vœux pour le bébé!

Diabulus In Musica: Merci beaucoup! Nous vous embrassons tous.

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :