No Compromise Metal Fest After Party : l’interview découverte de Wifebeater

0 Participations


Le No Compromise Metal Fest nous gâte ! Non content d’annoncer la date de sa quatrième édition (ce sera le samedi 1er octobre 2016), le festival louviérois nous invite à l’After Party la troisième. Cette after-fiesta sanguinolente, qui se déroulera le 30 janvier 2016 à la Taverne du Théâtre de La Louvière, prendra la forme d’un mini-festival entièrement gratuit, au cours duquel se produiront six formations issues de l’underground européen. Comme toujours, Music In Belgium se propose de vous les présenter. Les allemands de Wifebeater sont les premiers à avoir répondu à notre demande d’interview découverte. Avant de faire connaissance avec Outlaw, le chanteur/guitariste du groupe, nous tenons à rassurer nos lectrices : c’est (probablement) de l’humour !

MiB : Pouvez-vous présenter Wifebeater aux lecteurs de Music In Belgium ?


Wifebeater : Wifebeater a été formé en 2012 par Gravestoner et Outlaw. L’idée était de jouer du Rock’n’Roll sale avec des lyrics encore plus sales, dans la veine de la vielle ‘Scumfuc Tradition’.* Ironizer nous a complété le trio en 2014. Jusqu’ici, nous avons publié un EP intitulé “Masculine Masskilling”. Nous sommes très impatients de publier notre premier opus “Misogynist” qui devrait sortir le 19 novembre prochain (NDR : chez Evil Spell Records).

* Une allusion au titre “Scumfuc Tradition” de l’artiste Punk controversé GG Allin, célèbre pour ses comportements scéniques excessifs…

MiB : Quel est, à votre avis, la dénomination qui convient le mieux pour définir votre style musical ?

Wifebeater : Nous appelons cela ‘Pure Scumfuc Rock ‘n’ Roll’ !

MiB : Pourquoi avez-vous choisi de vous appeler Wifebeater ?


Wifebeater : Il n’y a pas de grande histoire là derrière. Nous aimons simplement battre nos femmes pour les aider à se taire.

MiB : Quelles sont vos influences principales ? Quelle est la source d’inspiration de vos lyrics ?

Wifebeater : Bon, je ne peux parler que pour moi-même, mais mes influences musicales proviennent des anciennes scènes Black, Death et Thrash Metal dans lesquelles j’ai trouvé une grande variété de groupes et de genres qui m’ont été utiles pour développer mon propre style d’écriture. Donc, dans ma collection de disques, tu trouveras aussi bien du Heavy Metal que du ‘Dirty Blues’ Rock, du Harcore Punk Old School et de la Outlaw Country. Il n’est pas utile de citer des groupes, la liste serait trop longue. Ironizer et Gravestoner ont un background musical similaire. Gravestoner a aussi une faiblesse pour le Stoner et le Doom.

MiB : Quels sont les cinq albums sans lesquels la musique de Wifebeater n’aurait pas vraiment été la même ?

Wifebeater :

  1. GG Allin : “Always Was, Is And Forever Shall Be”
  2. Motörhead : Tous les albums entre “Overkill” et “Orgasmatron”
  3. Tank : “Honor And Blood”
  4. Nifelheim : “Servants Of Darkness”
  5. Darkthrone : “The Cult Is Alive”

MiB : Le No Compromise Metal Fest est un festival dédié au Métal Underground. Vous considérez-vous comme un groupe underground? Si oui, pensez-vous que le métal doit absolument rester une musique underground ?

Wifebeater : Nous nous considérons humblement comme un groupe underground. Je doute d’ailleurs sérieusement qu’il y ait une forte demande mainstream pour un groupe appelé ‘Wifebeater’. La réponse à ta seconde question est un peu plus ambigüe. Oui, je pense que le Metal est supposé rester underground et qu’une scène plus grande ne le rend pas plus fort. Le métal n’a jamais eu besoin d’une reconnaissance mainstream pour apprivoiser la bête qui sommeille en lui. D’un autre côté, des groupes tels qu’Iron Maiden, Judas Priest ou Motörhead ne méritent rien de moins que des stades combles !

MiB : Quel est, à votre avis, le plus grand groupe Allemand ?

Wifebeater : Cela dépend du sous-genre auquel tu penses. En fait, je n’arrive pas à décider entre Destruction et Running Wild en ce qui concerne les groupes Metal. Si tu m’avais demandé un grand groupe Punk, cela aurait été plus facile : Slime !

MiB : Sur quel support préférez vous écouter de la musique (Vinyle, CD, mp3) ? Lequel des trois recommandez vous pour la musique de Wifebeater ?

Wifebeater : La meilleure façon d’attirer l’attention sur un album, bien sur, c’est le vinyle. Sur une platine vinyle, il n’y a pas l’option ‘skip’ pour passer à la chanson suivante, donc, toutes les titres doivent être bons ! En plus, l’artwork est fourni à la meilleure des tailles possibles. Donc, pour moi, le vinyle est le media avec lequel tu fais le plus honneur à la musique !

MiB : Le titre “People Piss Me Off” est extrait de l’EP “Masculine Masskilling” sorti en 2014 :


MiB : Quel est votre meilleur ou votre pire souvenir (au choix) concernant le groupe ?

Wifebeater : Tu sais, ce sont de petites choses qui rendent la vie supportable. Notre ancienne salle de répétitions se trouvait près des quartiers chauds de la ville. Donc, après les répétitions, nous avions pris l’habitude d’aller jeter un coup d’œil aux filles. Généralement, elles n’étaient pas très heureuses de voir trois idiots éméchés assis dans une voiture occupés à se moquer d’elles. Il faisait froid dehors. C’était le bon temps…

MiB : Si vous pouviez échanger votre vie contre celle de n’importe quel autre musiciens Métal, qui choisiriez vous d’être ? Pourquoi ?

Wifebeater : Ce serait Dead de Mayhem, parce qu’il a vécu jusqu’à… son nom.

MiB : Quels sont vos projets pour 2015 et le futur proche ?

Wifebeater : Comme je l’ai dit plus haut, nous attendons la sortie de notre premier album “Misogynist” pour la mi-novembre. Nous avons aussi quelques shows prévus.

MiB : Découvrons, avant sa sortie officielle, un extrait de cette nouvelle plaque poétiquement intitulé “Beat Her To The Shelter” :


MiB : Qu’attendez-vous de votre prestation au No Compromise Metal Fest ?

Wifebeater : J’attends un excellent concert et je suis impatient de partager la scène avec des groupes aussi géniaux que Slaughter Messiah et Midnight Prey (avec qui nous allons aussi jouer pour notre ‘release show’ du 5 décembre 2015)

MiB : Que peuvent attendre les fans de l’expérience Wifebeater live ?


Wifebeater : Du sang, de la bière et des trippes !

Wifebeater sur la toile :
Facebook

Terminons en musique avec “Kommando 69” un dernier extrait du nouvel album :

Tous les détails concernant la prestation de Wifebeater sont disponibles sur l’
‘event officiel’
de la No Compromise Metal Fest-The AfterParty !

PS : Nous espérons vous présenter prochainement les interviews découvertes des autres groupes participants, à savoir : Slaughter Messiah (Belgique), Stereo Nasty (Irlande), Booze Control (Allemagne), Maleficense (Belgique) et Midnight Prey (Allemagne).

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :