Interview de Micky Huijsmans (End Of The Dream)

0 Participations


Le groupe de métal néerlandais End Of The Dream était de passage au Verlichte Geest à Roulers le 19 décembre dernier, en avant-programme de Liv Kristine. La charmante et talentueuse Micky Huijsmans a accordé une interview à Music In Belgium. Compte rendu de la rencontre.

MiB: End Of The Dream is un jeune groupe. Peux-tu nous raconter comment cette aventure musicale a débuté?

Micky Huijsmans: Tout a commencé assez bizarrement. À l’origine, End of the Dream était un coverband instrumental de Children of Bodom et le line-up du groupe n’avait pas grand-chose avoir avec sa configuration actuelle. Lorsque je suis arrivée en 2010 et qu’Armen (Shamelian) a commencé à écrire ses propres compositions, le groupe a radicalement changé d’orientation. Notre line-up actuel est en place depuis 2013 et c’est depuis cette année-là que nous avons commencé à défendre notre propre répertoire.

MiB: As-tu suivi une formation musicale particulière pour devenir chanteuse? Peux-tu nous en dire un peu plus à ce sujet?

Micky Huijsmans: En septembre dernier, j’ai entamé mes études à la Metal Factory.
Il s’agit d’une école de musique basée à Eindhoven qui est entièrement consacrée à la musique métal. Tous les cours sont donnés par des grands professionnels qui officient au sein de groupes comme Textures, Stream of Passion et Within Temptation.
Parallèlement à ces études, cela fait aussi plusieurs années que je suis des cours de chant classique et pop/rock.

MiB: Votre nouveau CD intitulé «All I Am» est sorti en mars dernier. Comment se déroule le processus d’écriture au sein du groupe? Peux-tu nous expliquer le rôle de chacun?




Micky Huijsmans: Armen écrit la plupart des morceaux. Une fois que les grandes lignes sont écrites, chacun y va de son apport personnel et c’est ainsi que les morceaux deviennent vraiment le fruit d’un effort collectif.

MiB: Avez-vous déjà entamé l’écriture du prochain album? Quels sont les thèmes que tu souhaiterais aborder?

Micky Huijsmans: Nous sommes en train de travailler sur des nouvelles compositions, mais il est encore trop tôt pour dire quels seront les thèmes abordés. Nous voulons continuer à construire l’identité du groupe et le nouvel album parlera certainement de choses personnelles et d’émotions fortes.

MiB: Quels sont les artistes que tu essaies de suivre et quels sont ceux qui ont une influence sur ta musique?

Micky Huijsmans: Il y a beaucoup d’artistes et de groupes qui nous inspirent. Certains sont plus inattendus, d’autres le sont moins. Pour donner quelques exemples, je citerais Muse, Nightwish, Michael Jackson, Mariah Carey et Evanescence.

MiB: Y a-t-il un artiste et/ou un producteur avec lequel tu rêverais de travailler?

Micky Huijsmans: Tous ceux que j’ai cités et bien d’autres sont pour moi des sources d’inspiration presque inépuisable. Depuis que je chante, ils m’inspirent et me poussent à toujours donner le meilleur de moi-même. Oui, ce serait formidable de travailler un jour avec l’un deux! Mon rêve serait de collaborer un jour avec des chanteuses comme Floor Jansen et Amy Lee.


MiB: Quels sont les projets d’avenir du groupe?

Micky Huijsmans: Nous allons jouer en première partie de Van Canto sur 4 dates, notamment au Biebob en mars prochain. J’ai hâte d’y être. Pour le reste, nous avons beaucoup de projets de concerts à plein d’endroits et dans beaucoup de pays. Sans parler de notre deuxième album qui se profile à l’horizon!

MiB: Bien que votre carrière soit encore relativement courte, vous avez déjà des fans fidèles. J’en connais qui n’hésitent pas à faire 7 heures de trajet pour venir vous voir, ne fût-ce qu’en première partie. Cela doit vous faire une drôle d’impression?

Micky Huijsmans: C’est clair et nous ne les remercierons jamais assez. Il est déjà super que des gens viennent à nos concerts, mais quand tu apprends qu’ils viennent de très loin pour nous voir jouer seulement 30 minutes, cela te gonfle à bloc! Car finalement, c’est ça qui me motive. Mon but est de divertir un public enthousiaste et de présenter des concerts de qualité.

MiB: Que peut-on attendre d’EOTD dans un futur proche? Un concert complet peut-être?

Micky Huijsmans: Le mois de janvier sera plus calme pour EOTD parce que Robin (van Ekeren) sera en déplacement à l’étranger pour son travail, mais le 14 février, nous donnons un concert comme headliner à Paris. Pour le reste, nous allons être très occupés à préparer notre nouvel album.


MiB: Quel est à ce jour le meilleur concert que tu aies donné et où était-ce?

Micky Huijsmans: Pour moi, c’était incontestablement notre prestation au FEMale Metal Event (Femme festival) au Effenaar à Eindhoven. En fait, nous remplacions un groupe qui avait dû annuler et nous ne savions pas vraiment à quoi nous attendre. Mais le public était incroyablement enthousiaste! Il y avait aussi beaucoup de spectateurs venus de plusieurs pays. Ce jour-là , j’ai parlé à des Français, à des Belges, à des Américains, à des Anglais et même à des Russes!

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :