Un mausolée de Metal pour Alfie Falckenbach

0 Participations

C’est avec une profonde tristesse que nous apprenons la disparition d’Alfie Falckenbach. Fondateur du cultissime label Mausoleum Records au début des eighties, Alfie Falckenbach a été l’un des acteurs les plus importants de la communauté Métal belge et internationale. Il est décédé ce mardi 2 mars 2016 des suites d’un cancer très agressif.

Alfie Falckenback a fondé Mausoleum Records en 1982. Le label culte, qui a servi de tremplin à la plupart des grands groupes belges de l’époque (Killer, Ostrogoth, Crossfire, FN Guns, Steelover, Warhead, Lions Pride, etc.) a également abrité bon nombre de pointures internationales. Alfie Falckenbach et Mausoleum Records ont, entre autres, révélé au monde le talent de Dorothee Pesch alors qu’elle évoluait encore au sein de Warlock.

Au début des eighties, le label nous avait également fait découvrir de nombreuses formations de qualité telles que Wildfire, Faithfull Breath, Baron Rojo, Living Death, Obùs, Witchfynde, Fisc, Tyrant, Blacklace et bien d’autres. Plus récemment, Falckenbach et son label avaient encore publié certains opus de groupes aussi reconnus qu’Omen, L.A. Guns, Hirax, Angelwitch, Quiet Riot, Flotsam & Jetsam, Great White, etc. Au nombre des signatures les plus récentes on peut bien sur compter Max Pie, M-Pire Of Evil, Grenouer, Lord Volture ou Section A.

Passionné de Blues, Alfie Falkenbach avait fondé, il y a quelques années de cela, le groupe Blues Karloff au sein duquel il tenait le micro et dans lequel officiait, entre autres, Paul ‘Shorty’ Van Camp, le leader du groupe Heavy Metal culte Killer. Blues Karloff avait enregistré deux opus. Le dernier d’entre eux
Light And Shade
a d’ailleurs été chroniqué dans ces pages il y a quelques semaines à peine par notre ami François Becquart et nous vous proposons, pour conclure cet hommage, d’en découvrir le trailer officiel :


Les productions d’Alfie Falckenbach ont bercé toute notre jeunesse métallique. Au nom de celles et ceux qui, comme nous, ont un jour headbangé sur les riffs de Killer, Ostrogoth, Crossfire, Warlock, Living Death, Baron Rojo et les autres, nous disons tout simplement : Bravo et merci, Monsieur Falckenbach !

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :