Karnataka au Spirit of 66

0 Participations

Avant toute chose, il me faut préciser que c’est en fait mon ami Stephane Schmitz qui s’est déplacé à ce concert. Il était logique de rendre à César ce qui appartient à César, et c’est donc bien son texte que je retranscris ici, pour une soirée progressive que j’aurais moi-même souhaité vivre. L’honneur de participer au concert des Anglais de Karnataka revient donc à ce passionné de photos que je rencontre régulièrement au 66. Pour le suivi du groupe, il vous suffira de passer en revue les liens ainsi qu’un article que j’ai fais paraître récemment. Stéphane Schmitz écrit…
“Ce jeudi 14 avril à la mythique salle du Spirit of 66, les amateurs de rock progressif s’étaient donné rendez-vous, pour revoir ou découvrir Karnataka. De mon côté, je ne connaissais absolument pas ce groupe. Avide de découvertes en tous genres, et surtout de nouveaux groupes de prog, je n’hésite pas à franchir régulièrement les portes de cet établissement.

Sur le site web officiel du Spirit of 66, le groupe était placé dans la catégorie “prog”. Première surprise à l’écoute de leur morceau d’introduction du set de leur tournée 2016, avec “Road To Cairo” plus proche d’un festival typé metal female voices où ce groupe aurait parfaitement trouvé sa place. Utilisation intensive du clavier, riffs de guitare et mélodies dans la lignée de groupes comme Leave’s eyes, Epica ou Within Temptation. Une surprise et plutôt une excellente en ce qui me concerne, car j’apprécie beaucoup ces groupes !

La voix de la chanteuse Hayley Griffiths est parfaite ! Capable de prouesses vocales occasionnelles, elle nous emmène souvent en douceur dans son monde secret…Les musiciens assurent également. Enrico Pinna le guitariste distille ses notes sans jamais en faire trop. Le jeu de Jimmy le batteur est exceptionnel et Ian le bassiste très cool, vient renforcer un ensemble extrêmement homogène. Cagri le claviériste se débrouille lui aussi très bien, sans démonstrations techniques mais arrivant à créer l’ambiance de certains morceaux grâce à un choix judicieux des sons de son unique clavier.

On passe ensuite au morceau “Poison Ivy”, puis “Take To Me” issu de leur précédent album (Strange Behaviour). Retour au nouvel opus avec “Fairy Tales Lies” puis le groupe interprète “Moment In Time” (album The Gathering Light), pour un moment de prog celtique nous rappelant Mostly Autumn. “Forsaken” très rock progressif sert alors de finalité pour la première partie du set.

20 minutes de pause passées, le groupe reprend la route de la scène, avec toujours une alternance entre les anciens et nouveaux morceaux. Mais le meilleur était à venir car Karnataka termine la soirée par le majestueux “Secrets of Angles (une longue pièce de 20 minutes). Celtique prog, métal gothique (sans cris gutturaux), s’enchainent avec perfection dans un morceau grandiose qui justifie à lui tout seul, l’achat du dernier CD.

En conclusion je recommande ce groupe aux amateurs de rock progressif en premier lieu, mais aussi à ceux qui lorgnent du côté du métal gothique voir celtique. Je leur donne 9/10, et ils le méritent largement”

Stephane Schmitz

Pour les infos :
Karnataka Site officiel

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :