Show case en acoustique pour Nathalie Darimont

0 Participations

En voilà donc des nouvelles de cette jeune femme qui trône en tête des lectures d’article, avec un score très honorable pour une artiste qui vient de se lancer corps et âme dans l’aventure de la chanson. Ce n’est point tout car son premier clip tourne pas mal sur You tube, manifestement les dates de concerts commencent à pointer le bout du nez, et la jeune femme pourra aussi se targuer d’un passage aux Francofolies 2016. Que de chemin déjà parcouru depuis le premier article paru, ce même texte qui continue d’intéresser pas mal de monde ! Pour l’heure c’est à un show case en acoustique que je me rends, pour voir et surtout écouter cette voix chargée d’émotion et de sensibilité, ici simplement accompagnée d’une guitare acoustique tenue par Julien nouveau comparse dans cette formule guitare/voix. Un set acoustique donné dans le magasin de musique Valkenborgh situé à Sainte-Walburge en région liégeoise.

Dans une ambiance plutôt bon enfant et légèrement feutrée, l’artiste propose un set composé de 7 chansons, comprenant les cinq compositions de l’EP additionné de deux nouveaux morceaux. D’emblée la voix sensible et émotive de Nathalie Darimont fait mouche avec tout d’abord les chansons du mini-album où, elle nous replonge dans ses sujets de prédilection que sont la liberté et la féminité. L’émotion se ressent surtout avec “La prisonnière” qui traite d’une femme en fin de vie et aussi avec “Je lui parlerai de toi” nous parlant d’un papa disparu.

Deux nouvelles compositions je disais avec tout d’abord “Beau salaud” qui nous parle d’adultère et ensuite “Les deux amants” nous retraçant une belle histoire d’amour. Entre chaque chanson, Nathalie prend le temps de présenter le contexte de l’écriture comme pour “Elvis blues” où elle nous explique que sa maman était une fan inconditionnelle d’Elvis Presley. Tout cela pour faire comprendre au lecteur toute l’importance des textes, que la jeune femme maitrise seule aujourd’hui.

Pour un coup d’essai en duo guitare/voix, c’est donc une vraie réussite où l’artiste a su faire partager toute sa sensibilité, à travers des textes bien élaborés, ici intelligemment accompagnés par une simple guitare acoustique parfaitement maitrisée. Pour la suite les concerts devraient normalement se suivre, avec bien sûr ce passage le 22 juillet à Spa sur la scène du Grand Maur dans le cadre des vitrines des Francos !

Il y aura bien sûr d’autres dates à venir, à vous de compulser à nouveau sa page Facebook :

Nathalie Darimont alias LYA Son Facebook

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :