Deux finalistes de l’Emergenza au Hangar de Liège

0 Participations

Nouveau point de chute liégeois pour votre serviteur, puisque cette soirée du 12 août faisait figure de premier saut dans l’univers de cette ancienne brasserie transformée en salle de concert et galerie d’art. Le Hangar A.S.B.L. fait donc bien office de lieu de rencontre pour les rockers de la Cité Ardente, avec comme décor une entrée par un jardin intérieur, une salle meublée de tables et tabourets hauts, une arrière cour-terrasse dans un écrin de verdure et un premier étage spacieux servant de galerie d’art. Voilà donc un lieu des plus accueillants. Avant de vous parler de musique, je m’attarde quelque instant sur l’expo photo réalisée par Peter Zanniti, qui expose des photos de scènes suivant d’ailleurs le premier groupe de la soirée Bomberbatz. De belles photos ma foi, qu’il se fallait de découvrir. Pour l’artiste :

Peter Zanniti Son Facebook

Concernant la partie musical, le choix de la soirée était logique car ce sont bel et bien deux finalistes du concours Emergenza qui sont là ce soir ! Deux formations qui manifestement distillent un rock qui a déjà fait mouche, chacun dans leur style propre. Avant de démarrer les hostilités, je rencontre l’ensemble des musiciens attablés sur la terrasse, déjà prévenus de ma présence l’accueil est donc des plus chaleureux. Sur ce le top départ est donné à 20h20 à la demande des responsables, avec tout d’abord le groupe liégeois Bomberbatz (médaille de bronze au concours), qui offre un rock multi-facettes voyageant entre heavy-rock, rock’n’roll et hard-rock. Notons que leur aventure démarre en 2013.

Formé de Brad Masaya (chant et guitare), Damzz (guitare), Simon Lambert (guitare), Bernard Wernimont (basse) et Wolf (batterie), la formation propose d’entrée de jeu un rock pêchu où effectivement, on y retrouve plusieurs courants musicaux imbriqués l’un dans l’autre. Des accords et riffs typiquement rock’n’roll rencontrent d’autres plus positionnés vers le heavy et le hard, sans oublier un petit côté stoner. On remarque la belle complémentarité des deux guitaristes, ce qui permet aux compositions de proposer plusieurs tempos et styles au sein d’un même morceau.

Tout est joué de façon énergique avec même des passages plus hardcore où, le groupe invite le public à bouger (les fans sont déjà en transe). Pour être complet la formation intègre aussi des passages plus post-rock et même psychédéliques, proposant une musique variée et cohérente. Si le chanteur s’époumone, la section rythmique porte avec efficacité le travail remarquable des deux guitares. Le constat est clair et après 50 minutes où le groupe a d’ailleurs joué ses deux morceaux phares « Moody » et « Denial », son classement à l’Emergenza n’est que mérité !

Bomberbatz Site officiel

Bomberbatz Leur Bandcamp

Bomberbatz Leur Facebook

Seconde salve avec le groupe Highway Jack originaire de Courtrai et formé en 2009, formation plus encrée dans la scène alternative et nichée entre le post-rock et le post-punk. Formé de David Courtens (batterie), Kevin Velghe (guitare et chœurs), Jonah Holvoet (chant et Ben Dewijn (basse), la formation courtraisienne m’a tout de suite intéressé suite à l’écoute de leur nouveau single « Chicago Skyline », qui m’a rappelé des formations comme Sanguine Hum ou Pineapple Thief ! Un son où la guitare est mise en avant, à la fois aigüe et mélodique saturant l’espace sonore. Un travail sonore qui me rappelle les membres de la prestigieuse écurie Kscope du grand Steven Wilson, un rock à la frontière de l’atmosphérique, un rock que j’apprécie au plus haut point !

Et c’est bien cela que le public reçoit en pleine figure avec un son de guitare à la fois puissant et net où, le guitariste prend les avant-postes parfaitement suivi par la section rythmique. Le chant est lui-aussi poussif, avec un chanteur prenant la scène à la gorge en montant sur les retours. L’ensemble sonore montre déjà une grande maturité avec un jeu bien en place, présentant un rock proche de la scène alternative, proche du post-rock et aussi proche de la scène parallèle anglaise des eighties. Guitare, basse et batterie sont utilisées avec beaucoup de maitrise, offrant un set entrainant et sans faille. Près de 40 minutes de rock-alternatif qui ont manifestement conquis le public présent, offert par un groupe qui m’a personnellement impressionné. Leur place en finale du concours était aussi largement méritée.

Highway Jack Site officiel (avec le single)

Highway Jack Leur Facebook

Voilà donc une superbe soirée passée en compagnie de deux groupes qui devraient en toute logique faire du chemin, deux formations qui d’ailleurs offriront bientôt à leurs fans un nouvel album. Complicité oblige, les deux groupes joueront dimanche prochain en Flandres (un juste retour des choses). Sinon je remercie les responsables du Hangar pour leur sympathique accueil, un endroit où il est fort probable que je vienne m’y perdre encore !

Le Hangar Site officiel avec lien au Facebook

Laisser un commentaire

Music In Belgium
%d blogueurs aiment cette page :