Nandrin Deux Ours Festival, un festival à taille humaine

0 Participations

Le Nandrin Festival est à nouveau sur les rails, un évènement qui se veut volontairement (aux dires des organisateurs) à taille plus humaine où, la part belle est faite aux artistes et groupes belges. Une noble démarche qui permet au public de découvrir des groupes de nos régions, la preuve que notre pays est lui-aussi un grand vivier pour de nombreux artistes, qui ne demandent qu’à éclore au plus vite. C’est aussi l’exemple d’un festival éclectique, puisqu’il nous fait voyager à travers de nombreux courants musicaux comme le rock, le funk, le folk ou le hip-hop ! “Morceaux choisis en ce dimanche 28 août 2016 :”

La preuve avec les débuts sur la petite scène du guitariste-chanteur Pierre Léonard qui tel un song-writer, ouvre les hostilités avec beaucoup de délicatesse rock’n’roll. Pour la suite c’est dans le chapiteau que se produit le groupe belgo/français Fou Detective un nom qui leur va comme un gant, tant leur musique est destinée à repousser les règles établies. Voyageant entre pop-rock et hip-hop (au niveau du chant), la formation élaborée au départ d’un duo formé de Vërsatyl (chant et paroles) et Mineral (production, instruments et mixage), évolue tout azimut grâce à une formation plus complète sur scène. Geoffrey, Kevin et Didier sont ici en renfort, pour épauler le travail vocal de Vërsatyl, offrant au public un set où même le psychédélisme s’immisce dans le contenu sonore. Les paroles parfois osées contrebalancent ici l’humour et certains jeux de mots bien placés !

Fou Detective

Va à la plage est le second groupe de l’après-midi à apprécier, une formation que je rencontre via l’intervention de son manager Peter. Sachez d’ailleurs que la chronique de leur nouvel album (sortie officielle le 15 septembre) va suivre sur notre site. Pour l’heure le groupe bruxellois qui a déjà placé deux vidéos sur You tube (“Louise et “La Nuit”), sont donc aujourd’hui aux prémices de l’exercice scénique, avec déjà une chouette mise en place et une certaine aisance sur scène. Va à la plage propose un rock chanté en français où, les riffs funky déboulent sans cesse. Félicitons d’ailleurs le travail du guitariste Franz (François), qui montre une maitrise déconcertante, accompagnant judicieusement la guitare de Julien le chanteur. Ajoutons à cela une section rythmique fin prête formée par Benoit et Gilles, et vous aurez un groupe qui propose des chansons fort entrainantes et qui devraient toucher un large public.

Va à la Plage Site officel

Va à la plage Leur Facebook

Va à la plage Le Bandcamp

S’ensuit la formation Feel dont j’avais eu l’occasion de chroniquer leur premier album, groupe aussi en devenir et qui écume déjà les scènes et les festivals. Trio tonitruant résolument tourné vers l’univers funky, Kevin, Martin et François ont déjà de la bouteille et savent faire bouger le public. Imaginez un chanteur guitariste au dialogue parfois taquin jonglant sur sa guitare, un bassiste survolté et un batteur torse-nu littéralement déchainé, et vous aurez un power-trio qui met le feu à la scène. L’énergie et le funk dégagés sont à la hauteur du punch de nos trois protagonistes, offrant un set bourré jusqu’à la gueule prouvant déjà leur grande maitrise de la scène, et ce, malgré la petite moyenne d’âge de nos trois lascars qui se sont même permis de reprendre en rappel un grand classique du rock américain !

Feel Site officiel

Feel Leur Facebook

Changement de cap avec sur la petite scène le groupe anglais Brooke Sharkey, qui nous embarque vers un folk-rock temporisé et feutré où, chant et orchestration fine bercent un public attentif. Ici accompagnée par Adam (guitare et contrebasse) et par Jez (cor), Brooke qui s’exprime parfaitement dans la langue de Molière, nous offre un set acoustique qui nous fait voyager vers l’Angleterre et l’Ecosse. Un beau voyage qui calme la chaleur dégagée par les autres formations rock.

Brooke Sharkey Site officiel

Brooke Sharkey Le Bandcamp

On en termine pour cette après-midi et ces morceaux choisis par la formation originaire de Waterloo Solkins, qui nous propose un set rock plus posé où les claviers et le piano apportent un côté plus progressif. Construisant comme ils l’appellent un gold-pop-rock-électro, les musiciens offrent au public un travail élaboré et complexe où, plusieurs courants musicaux s’entrecroisent. Démarche plus progressive, la musique de Solkins me semble fort intéressante à suivre et surtout à écouter !

Solkins Leur Facebook

Solkins Le Bandcamp

Voilà donc une infime partie de ce que le Nandrin Deux Ours Festival édition 2016 a offert à son public, un festival résolument humain et ouvert à notre savoir-faire national en termes de musiques. Félicitons comme il se doit les organisateurs, qui m’ont permis de vivre de l’intérieur ce belle évènement. Une occasion qui m’a aussi permis de rencontrer les chevilles ouvrières du festival, parmi lesquelles le fondateur de l’A.S.B.L. Deux Ours, que je reverrai très certainement lors d’un concert organisé au sein de son établissement.

Nandrin Deux Ours Festival

Deux Ours Leur Facebook

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :