Sam Beam & Jesca Hoop, un détonnant duo pour lancer la saison du Bota

0 Participations

Après quelques semaines de repos bien méritées, le Bota fait sa rentrée ce vendredi 9 septembre avec un événement que l’on pourrait pratiquement qualifier de création via l’association de deux compositeurs interprètes au talent unanimement reconnu : Sam Beam & Jesca Hoop. Le premier nommé n’est autre que la cheville ouvrière d’Iron & Wine, le projet sous lequel il a enregistré cinq albums entre 2002 et 2013. On se souvient notamment d’un de ses passages à l’AB voici quelques années. Depuis, il semble privilégier les collaborations puisqu’après avoir enregistré un disque de covers avec Ben Bridwell (le chanteur de Band Of Horses), il a jeté son dévolu sur Jesca Hoop.

Les deux artistes n’en sont toutefois pas à leur coup d’essai puisque la Californienne a déjà assuré le support d’Iron & Wine par le passé. Mais c’est la première fois que l’un et l’autre partagent le travail de composition avec un tiers. Envisagé au départ comme un EP, le résultat est finalement sorti en avril dernier sous la forme d’un album distribué par Sub Pop, “Love Letters For Fire”, dans la plus pure tradition des morceaux à deux voix (H/F) ayant pour thème principal l’amour sous toutes ses formes.



À l’écoute de la plaque en question, on peut affirmer sans peine qu’il s’agit d’une réussite qui va au-delà de la simple somme du talent des protagonistes. Une complicité évidente se dégage en effet du duo qui, après avoir enflammé les salles américaines, se prépare à faire de même en Europe. Il va sans dire que leur venue à l’Orangerie du Botanique sera une occasion vraisemblablement unique de les voir à l’œuvre sur une même scène. À bon entendeur…

La première partie sera assurée par Erika Wennerstrom, la chanteuse de Heartless Bastards dans une escapade en solitaire.

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :