La (riche) rentrée du Bota

0 Participations

Dernière ligne droite avant la rentrée officielle du Bota ce vendredi 9 septembre avec la venue de Sam Beam & Jesca Hoop à l’Orangerie. Mais il ne s’agit là que du premier d’une impressionnante série d’événements qui vont se succéder tout au long de l’automne. En effet, plus de cent concerts ont déjà été confirmés d’ici décembre. Et ce n’est pas terminé puisque ce lundi a été annoncée la venue du troubadour Jamie T à l’Orangerie le samedi 5 novembre. On aura l’occasion d’y revenir.

Mais attardons-nous tout d’abord sur les soirées qui vont égayer le mois de septembre. Il y en aura pour tous les goûts, conformément à la diversité de styles qui anime traditionnellement le complexe de la rue Royale. Ainsi, le lundi 26, les Londoniens de Mystery Jets viendront enfin présenter leur cinquième album (l’excellent “Curve Of The Earth”) après avoir annulé leur tournée européenne au printemps dernier. Deux jours plus tard, ce sont les prometteurs Spring King qui investiront le Witloof Bar avec leur rock indie qui devrait faire un malheur dans les prochains mois. À un prix pareil (8 EUR avec la Botacarte), il serait stupide de laisser passer l’aubaine.

Ce ne seront pas les seuls à bénéficier d’un tarif inversement proportionnel à leur potentiel. La dream pop de MOTHXR (que l’on a découverts en support de The Neighbourhood à l’AB plus tôt dans l’année) (le 12 septembre), le blues rock teinté de soul de Fantastic Negrito (le 14) et le rock noisy des frappadingues de Yak (le 29) bénéficieront également d’un billet particulièrement attractif.

Au rayon belge, les Bruxellois de Moaning Cities, après avoir conquis le public des Ardentes et de Dour, viendront présenter leur deuxième opus à la Rotonde (le 23). Sans oublier la traditionnelle Nuit du Soir qui fêtera sa quinzième édition et qui verra défiler le gratin de la scène locale (Piano Club, Victoria+Jean, Alaska Gold Rush, Blondy Brownie, Ulysse et Kennedy’s Bridge) (le 15).

Le mois se terminera avec une habituée des lieux puisque Lucy Rose a déjà foulé la scène de l’Orangerie à de nombreuses reprises, avec ou sans Bombay Bicycle Club. Cette fois, c’est dans le cadre d’une tournée en solitaire qu’elle se produira au Bota.

Parmi les pointures qui défileront les mois suivants, pointons pêle-mêle Blaudzun (9 octobre), Wild Beasts (le 12), Parquet Courts (le 14), le supergroupe indie Minor Victories (le 27), Angel Olsen (le 29), Jospeh Arthur (le 3 novembre), Band Of Skulls (le 6), Preoccupations (le nouveau nom de Viet Cong) (le 12), La Femme (le 18), Therapy? en formule acoustique (le 23), The Veils (le 25), The Julie Ruin (le 30) et Sharko (le 21 décembre).

La programmation complète se trouve sur le site officiel du Bota.

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :