Ostrogoth : 2017 sera partagé entre nouveauté discographique et nostalgie scénique

0 Participations


Le cultissime groupe Heavy Metal belge Ostrogoth annonce un programme chargé pour l’année 2017.

Cela faisait quelques mois que nous étions sans nouvelles d’Ostrogoth. Près de deux ans après son retour discographique remarqué au début 2015 (souvenez vous du superbe Mini LP
Last Tribe Standing
qui proposait quatre nouvelles chansons studio et quatre enregistrements live de titres classiques) et les nombreux concerts en Belgique et à l’étranger qui ont suivi, la tribu gantoise fait enfin circuler deux nouvelles réjouissantes.

Un nouvel album est en chantier.

Le groupe annonce avoir passé les derniers semaine à mettre en boite les démos des titres qui constitueront son prochain album studio. Ce sera le premier véritable album du groupe depuis la sortie de “Feelings Of Fury” en 1987. Seize titres ont été composés. Douze d’entre eux ont déjà été enregistrés (en version démo) dans le home studio de Tom Tas (NDR : le guitariste de Qantum Fantay et Neo Prophet a intégré Ostrogoth en mai 2016, suite au départ de Geert Annys). Ostrogoth entrera en studio en mars 2017 afin d’enregistrer les versions définitives des dix titres qui figureront sur l’album. Le communiqué de presse dévoile les titres (de travail) de quelques unes des chansons de l’album : “All Manners of Light”, “Better Man”, “More Than Meets the Eye”, “Powder & Arms” et “Sonic Machine”. Le groupe annonce également avoir enregistré une chanson épique (la plus longue de sa carrière) et un hymne ultra rapide intitulé tout simplement “Ostrogoth”. L’album, cependant, ne devrait pas sortir avant l’automne 2017.

Des concerts pour les nostalgiques et les fans de la première heure.

Pour nous faire patienter jusqu’à la sortie de sa nouvelle plaque, Ostrogoth dévoile également son intention de jouer l’intégralité de son album culte “Ecstasy & Danger” (sorti en 1984) au cours de ses concerts de 2017. Les dates des premiers shows seront annoncées sous peu via la page
Facebook
du groupe et via son
site officiel
. Vous pouvez bien sur compter sur votre site préféré pour relayer l’information.

En attendant la suite, nous pouvons déjà jeter un œil sur cette version live du titre “Queen Of Desire” qui ouvrait la plaque de 1984 :

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :