Dour Festival 2017 : le point sur l’affiche

0 Participations

Malgré les frimas, les organisateurs du Dour Festival ont déjà l’esprit en été. Ils sont en train de peu à peu compléter l’affiche de la 29e édition qui se déroulera du mercredi 12 au dimanche 16 juillet. L’occasion de faire le point sur ce qui nous attend sur la plaine de la machine à feu dans quelques mois. Une fois encore, la petite bourgade située à deux pas de la frontière française deviendra l’espace d’un (très) long week-end le centre du monde des musiques alternatives au sens large du terme. Même si à peine un peu moins d’un quart des noms ont été dévoilés, il ne fait aucun doute que le line-up sera à la hauteur de l’événement. Jugez plutôt.

La première bombe larguée en fin d’année laissait déjà présager du lourd. En alliant puissance, visuel et tubes imparables, les Sud-Africains de Die Antwoord seront à n’en point douter une des têtes d’affiche immanquables de cette édition. Dans le même style frappadingue et s’ils sont aussi en forme que lors de leur récent passage à l’AB, Crystal Castles feront trembler le chapiteau qui leur sera attribué sur ses bases.

Dans un registre moins extrême mais tout aussi efficace, les Français de Justice et de Vitalic devraient rameuter la toute grande foule et transformer la plaine en discothèque géante alors que leurs compatriotes de Phoenix tenteront de faire aussi bien qu’en 2014 lorsqu’ils avaient assuré la tête d’affiche du dimanche soir. Quant à Metronomy, ils se referont une petite santé sur scène puisque “Summer 08”, l’album sorti l’an dernier, a été enregistré par Joe Mount en solitaire et n’a pas (encore) fait l’objet d’une tournée. Exclusivité donc.

Que ceux qui n’ont pas réussi à se procurer de ticket pour le concert archi sold out de Two Door Cinema Club et de Trentemoller à l’AB se consolent, ils pourront applaudir l’un et l’autre au pied des terrils après avoir découvert l’avenir de la pop en la personne de Nao qui a récemment reçu les honneurs de la couverture du NME.

Au rayon des artistes atypiques qui méritent le détour, Chassol faire figure d’OVNI inclassable. La seule manière de se forger une idée sera d’aller jeter une oreille à son show coloré. Les compositions délicates du barbu australien Ry X d’un côté et de l’excellent Kevin Morby de l’autre en feront craquer plus d’un(e) tandis que St. Paul & The Broken Bones poursuivront leur croisade soul qui les a notamment vus jouer en première partie des Rolling Stones.

Pointons encore le précurseur Goldie dont le classique “Timeless” porte particulièrement bien son titre, l’influent Jon Hopkins en DJ set et Todd Terje, le producteur renommé devenu star grâce à “It’s Album Time”, une des meilleures plaques de 2014. Sans oublier la poète Kate Tempest qui se paie un tube actuellement avec le visionnaire “Europe Is Lost”. Il y en aura donc pour tous les goûts, et ce n’est pas fini.

Le prix d’un combi 5 jours est fixé à 155 EUR (camping, parking et navette compris). Des formules d’un jour sont également disponibles. Le line-up, les infos et les tickets sont disponibles via le site officiel du festival.

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :