Release Party pour Alterlight au Hangar

0 Participations

Nous voilà une nouvelle fois en route avec mon ami Philippe Brodure, et ce, afin de rejoindre ce bon vieux Hangar qui reçoit ce soir trois groupes à l’occasion de la Release Party du jeune groupe liégeois Alterlight. Formation qui monte ces derniers jours et qui sort ce soir-même son premier EP 3 titres, l’occasion rêvée pour me faire une idée scénique de ce groupe en devenir, je l’espère pour eux. En leur compagnie, nous aurons d’une part le projet électro-rock THDS et le projet Everyone Is Guilty, au sein duquel on retrouve l’un des membres fondateurs de Blue Velvet. Voilà donc une affiche plutôt hétéroclite qui pourrait au premier abord étonner, mais qui finalement se révèlera bien dosée offrant au public une soirée sympa et bien rock’n’roll. Mais avant tout passons donc aux présentations avec dès notre entrée au Hangar, la rencontre avec le chanteur/guitariste de Alterlight et celle de Mirco Gasparrini (Blue Velvet, Monster) qui outre le projet Everyone Is Guilty nous avoue avoir quatre autres idées sur le feu ! Voilà donc un homme décidé et multicartes, qui colle finalement bien avec la trame de la soirée.

Une trame placée sous le signe de la multi-facette où les influences et courants musicaux viennent tout azimut d’horizons parfois bien éloignés les uns des autres ! La preuve avec en première salve le duo improbable THDS formé par deux jeunes dont les origines sont soit belgo-portugaise soit belgo-colombienne, ce qui se retrouve d’ailleurs dans leur musique. Sur base de programmations à caractère électro-rock, le duo construit une musique aux frontières de l’ambient où viennent s’immiscer les bases sonores de la musique sud-américaine, hispanique, africaine ou même jazzy. Loin de cet électro tarabiscoté et indigeste où les percussions sont poussées à fond de volume (vous soulevant l’estomac à chaque frappe), THDS propose au public une musique plutôt légère et atmosphérique où le puriste à l’oreille fine retrouve une multitude d’influences venues de toutes les contrées du Monde. Une musique électronique (ethnique-organique) à taille humaine et agréable à écouter, beau défi !

THDS Site officiel

THDS Le Facebook

THDS Clip “Luik”

Pour suivre et en respectant à la lettre le timing de la soirée, place à Everyone Is Guilty projet donc de notre ami Mirco Gasparrini qui avec ses acolytes (Jon Crespini, Eric Dehareng et Pierre Mulder) propose ce soir un concept plutôt acoustique se rapprochant du folk ou de la country mais aussi d’un certain rock’n’roll parallèle. Banjo, contrebasse, percussions et guitare acoustique se marient parfaitement à travers un voyage initiatique des grands espaces américains où, les courants musicaux traditionnels (folk, country ou rock) croisent étonnement des expérimentations sonores ainsi que des pincées proches d’un certain post-rock. Voilà finalement une approche avant-gardiste qui me rappelle de beaux souvenirs et surtout une époque où j’écoutais les albums d’Alex Chilton ou de Dave Alvin. En fait le projet de Mirco nous offre ce soir un nouveau regard sur les fondements de l’Amérique, en y introduisant une vision plus moderniste, une construction plus alternative. Second beau défi !

Everyone Is Guilty Le Facebook

Everyone Is Guilty Clip “Fire Horse”

Dernière couche sonore et non des moindres avec la démonstration scénique des liégeois d’Alterlight, qui viennent ici défendre les couleurs de leur nouvel EP mais aussi de l’ensemble de leurs compositions. Sachez d’ailleurs que deux clips tournent d’ores et déjà sur You tube, et ce, avec un certain succès pour une formation qui s’ouvre au monde de la scène musicale. Alors finalement la musique de nos cinq jeunes loups, elle s’apparente à quoi ? En fait un pop-rock plutôt mélancolique où l’on perçoit rapidement des pincées d’atmosphérique et surtout de post-rock. La faute (en quelque sorte) au guitariste soliste qui décoche des sons cristallins et des riffs aériens propres à la scène alternative, colorant ainsi de belle manière le pop-rock dans l’air du temps du groupe. Et il n’a que 20 ans ce petit là, et il imprime au travail du reste de la formation, ce petit côté The Cure qui s’explique facilement vu que le chanteur/guitariste en a souvent écouté. Le set se déroule dans une ambiance sympa (le groupe a déjà son fan-club), offrant finalement 9 morceaux + un bonus, d’une formation ayant déjà une identité mais qui reste encore à l’état d’un bouton de fleur qui vient déclore. Même si certains petits pépins techniques sont venus chatouillés les musiciens, l’important est qu’ils ont su donner au public le plaisir d’écouter des chansons truffées d’idées et de recherches. Bravo à vous et bonne continuation.

Set-list d’Alterlight : “Intro”, “Grace”, “Nighthouse”, “A Part Of You”, “Terrified”, “Alabama”, “Far”, “This Feeling”, “9-X”, “Violet” et “Beyond The Sounds”

Alterlight Le Facebook

Alteright Le Bandcamp

Alterlight Clip “Grace”

Alterlight Clip “Violet”

Merci au Hangar pour cette super soirée, qui a su une nouvelle fois proposer un évènement rock plutôt sympa et réussi au sein d’un espace chaleureux (merci le feu de bois), avec des musiciens humbles et déjà bourrés de talent.

Le Hangar Le Facebook

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :