Nandrin Festival 2017 : morceau choisi…(2)

0 Participations

Malgré la pluie votre serviteur a choisi de braver les gouttes d’eau, pour pouvoir écouter et rencontrer quelques jeunes groupes en devenir. J’ai d’ailleurs bien fait car même si la météo n’était point clémente, j’ai pu même découvrir un jeune groupe liégeois Salazar et suivre l’évolution d’un duo de charme par le biais de deux sœurs qui ont formé le groupe Céléna Sophia. Voilà donc un chouette début de programme en ce samedi 1 juillet, que je vais maintenant vous conter car j’ai personnellement passer un moment très sympa en rencontrant les divers musiciennes et musiciens. Tout d’abord c’est en toute franchise une réelle découverte pour moi, car le groupe Salazar était jusqu’à hier inconnu de mes tablettes. C’est en compulsant le Facebook du festival que j’ai fouillé dans leurs liens en découvrant un extrait qui m’a laissé sur le cul ! Ah du post-rock avec de l’atmosphérique tout ce que j’aime, il me fallait donc être là pour les voir, les écouter et les rencontrer. Le groupe liégeois m’a tout de suite faite l’impression d’être composé par des gens ouverts et sympas. On s’est d’ailleurs déjà parlé avant le concert, un show d’une demi-heure sous la pluie où le groupe a effectivement développé un post-rock aux relents atmosphériques et rock’n’roll déjà très bien établi. Une belle mise en place et un bon mixage son m’a permis d’apprécier à sa juste valeur une musique envoutante, aérienne mais aussi énergique lorsque la guitare sature l’espace sonore.

Au final voilà quatre musiciens qui n’ont pas démérité en débutant cet après-midi, sur un air post-apocalyptique qui n’a rien à envier aux formations anglo-saxonnes ni à l’école australienne de post-rock. Une recette efficace où une section rythmique appuyée et bien frappée encadre une guitare aérienne, un chant envoutant et des nappes atmosphériques de claviers. Un album est prévu pour septembre, je me réjouis déjà de le chroniquer !

Salazar Le Facebook

Salazar

Second acte de ce début d’après-midi avec le groupe Céléna Sophia composé par deux sœurs dont le charme égale d’ailleurs la performance scénique qu’elle ont donnée ! Accompagnées d’un batteur touche-à-tout (batterie, percussions et percussions électroniques), les deux demoiselles ont proposé un pop-rock français moderniste où, des touches d’électro ou de psychédélisme ont fait de nombreuses incursions. Voilà un pop-rock multi-couleurs où nos deux protagonistes ont montré une belle dextérité aux instruments, mais aussi une belle performance vocale ! En effet les deux jeunes filles peuvent se targuer d’avoir deux très belles voix, sans oublier une belle maitrise aux guitares (j’ai surtout été impressionné par le jeu à la guitare électrique, foisonnant d’effets).

Au final Céléna Spohia ont offert un concert de belle facture, loin de ce que l’on peut actuellement trouver sur “You tube”. D’ailleurs la formation a joué de nouvelles compositions qui devraient se retrouver sur un album à paraître en 2018. La formation a donc fortement évolué pour proposer un travail bien en place où, un pop-rock français se saupoudre de multiples influences. Rendez-vous est pris aussi pour le futur album !

Céléna Sophia

Céléna Sophia Vidéo de 2015

Pour le festival :

Nandrin Festival 2017

NB : d’autres “morceaux choisis” sont à paraître bien sûr…

Laisser un commentaire

Music In Belgium
%d blogueurs aiment cette page :