Nuits du Bota 2018 : la présélection de Music in Belgium

0 Participations


Mis à part quelques additions qui combleront les derniers trous dans les prochaines semaines, la programmation complète de l’édition 2018 des Nuits du Bota est désormais connue. Coup d’œil sur les concerts qu’il ne faudra surtout pas manquer une fois le printemps revenu… En effet, bonne nouvelle pour les étudiants, ceux-ci ne devront plus choisir entre blocus et Lucy Dacus. L’événement qui fête sa vingt-cinquième édition a été légèrement avancé et débutera le 25 avril par une prestation très attendue de Charlotte Gainsbourg. Une excellente façon d’étrenner un chapiteau agrandi qui trônera fièrement jusqu’au 6 mai aux pieds des célèbres marches.

Si la programmation de cette année fait la part belle au hip hop et à l’électro, elle ne laisse pas pour autant le rock et ses dérivés de côté. Que du contraire, aux côtés des habitués de l’endroit que sont U.S. Girls (le 1er mai à la Rotonde), Ought (le lendemain à l’Orangerie) ou Metz (le 4 mai à l’Orangerie avec les furieux Idles), il y aura des découvertes intéressantes, à l’instar d’Insecure Men, le projet du guitariste de Fat White Family et du chanteur de Childhood (le 27 avril à l’Orangerie) ou d’Amen Dunes le même jour dans l’intimité du Grand Salon.

Un Grand Salon qui accueillera le 28 avril une des créations qui font la renommée des Nuits depuis de nombreuses années. Celle, tout à fait inédite, qui réunira BRNS et Ropoporose sous le sobriquet BRNSRPPRS vaudra à n’en point douter le déplacement. La réputation scénique des deux formations devrait ne pas se limiter à la somme de leurs instruments. On attend également avec impatience de vivre la rébellion signée Cocaine Piss associé à la saxophoniste Danoise Mette Rasmussen (le 3 mai à la Rotonde) ou la soirée que Rodolphe Coster, dynamique acteur de la scène culturelle Bruxelloise, nous prépare avec l’Ensemble Musiques Nouvelles (le 6 mai à la Rotonde). Dilemme, il jouera en concurrence avec le punk nordique d’Iceage à l’Orangerie…

Parmi les autres concerts attendus, pointons la nouvelle sensation pop Angèle (le 30 avril à l’Orangerie), les futurs grands Sonnfjord (le même jour à la Rotonde) et la classieuse Trixie Whitley (le 5 mai à la Rotonde). Sans oublier les gais lurons de Jungle qui effectueront enfin leur grand retour scénique sous le chapiteau le 1er mai.

Cette année marque également un grand changement dans l’organisation des Nuits qui doivent se passer du Cirque Royal (par ailleurs actuellement inutilisable pour cause de travaux). Un accord de collaboration a été trouvé avec le Bozar qui accueillera trois événements dans la majestueuse salle Henri Le Boeuf, dont Catherine Ringer le 28 avril et le prodige Islandais Ólafur Arnalds le 13 mai.

Nous reviendrons bien entendu plus en détails sur la sélection de Music in Belgium mais dans l’intervalle, l’affiche complète et les infos se trouvent sur le
site
de l’événement. Ne perdez pas de vue que des tickets au tarif early bird sont encore disponibles pour certains concerts et que la Botacarte vous garantit une réduction substantielle de 7 EUR (au lieu de 6) sur le prix de base. J-48…

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :