Conférence de presse du Festival d’Art de Huy, édition 2018

0 Participations

Comme chaque année le mois de juin est pour moi l’occasion, de revoir les organisateurs et surtout chevilles ouvrières de “l’unique” Festival d’Art de Huy, un des événements de l’été auquel je participe chaque année depuis maintenant quatre ans. Un festival dont la vocation identitaire est encrée au sein même des traditions et des cultures des divers continents qui constituent notre planète, un événement tourné vers le Monde au sens large du terme et vers la découverte de musiques parfois peu connues et aussi d’instruments parfois inconnus ! Avant de passer en revue le déroulement de cette conférence de presse, revenons quelques instants sur le bilan des deux dernières années et l’organisation de cette édition 2018. Rappelons tout d’abord en 2016 une diminution significative de la jauge public, qui changea inévitablement du fait que le festival perdait en tant que site et pour raison de sécurité le Couvent des Frères Mineurs. Restait alors l’église Saint-Mengold qui à elle-seule, relança les hostilités dès l’année 2017 avec un beau record de participation du public.

Côté financement le Contrat Programme proposé en 2017 fût dans un premier temps refusé avec comme conséquence, une diminution de subventions pour 2018. Souhaitant conserver l’identité culturel du festival, l’organisation et sa programmatrice décidèrent de choisir des artistes de la Fédération Wallonie-Bruxelles afin de diminuer le budget et ce, sans oublier le choix de la diversité et aussi un regard vers l’actualité (migration…). Finalement le Contrat Programme a été accepté pour une période de cinq ans, ce qui rend aujourd’hui le sourire à sa belle programmatrice (elle se reconnaîtra).

Sur ce passons en bref aux forces en présence tout en gardant du suspens pour le festival en lui-même qui se déroulera du vendredi 17 août au mercredi 22 août, avec comme toujours de nombreux concerts colorés par toutes les nationalités en présence (de nombreux musiciens sont en fait issus de pays parfois lointain et qui ont élu domicile pour la plupart à Bruxelles), et par la multitude d’instruments souvent orientaux ou méditerranéens ici joués par de véritables virtuoses. Cette édition 2018 est également l’occasion de mettre à l’honneur un homme de l’ombre (ou de la discrétion), en la personne du photographe amateur Jean-Luc Goffinet qui fige depuis près de 12 ans, des artistes venus du monde entier avec une dextérité et une finesse toutes professionnelles ! Ça tombe bien puisqu’il sort justement un livre, véritable recueil contenant de magnifiques photos qui immortalisent des artistes véhiculant l’esprit de ce festival si atypique !

Concernant proprement dit la conférence du jour qui s’est déroulée au Centre Culturel de Huy en présence de Monsieur l’Echevin de la Culture (La ville de Huy étant un partenaire privilégié du festival), c’est comme toujours Emmanuelle qui a présenté le programme complet des festivités, donnant évidemment la parole aux musiciens présents pour présenter plus en profondeur une partie des projets présentés cette année.

Pour la musique et outre la traditionnelle carte blanche vivement souhaitée cette fois par Peter Van Rompaey à travers un projet qui présente en fait non pas un mais deux concerts proposés par les professeurs de l’académie de Muzielpublique, une association basée à Bruxelles tisseuses de liens entre des musiciens venus d’horizons parfois très différents, la programmation fait une nouvelle fois la part belle à la découverte des musiques traditionnelles et des cultures d’Orient ou d’Occident grâce aux arpèges et autres sonorités d’instruments venus de diverses contrées.

Il serait compliqué de citer tous les artistes, tous les pays ou tous les instruments qui défileront sur les planches de Saint-Mengold, dans le Fort de Huy, sur la Place Verte ou alors sur la péniche du Val Mosan car la liste est longue, sachez en tout cas que vous pouvez d’ores et déjà trouver de nombreuses infos et mêmes extraits sonores sur les liens du festival :

Festival d’Art de Huy Site officiel

Festival d’Art de Huy Le Facebook

Pour le photographe Jean-Luc Goffinet mis à l’honneur :

Jean-Luc Goffinet Le Facebook

Le registre de présence pour cette conférence de presse :
Jean-Luc Goffinet pour son exposition et son livre
Anne Niepold pour le projet Lalala (featuring le quatuor Alfama)
Emmanuel Baily pour le Vaisseau d’Or
Peter Van Rompaey pour la Carte Blanche
Vincent Noiret et Emmanuela Lodato pour le projet Nisa
Emmanuelle Greindl programmatrice du festival
Bertrand Squelard attaché de presse du festival
Marisol Palomo pour le parcours musical Illi Kantas

De nombreux journalistes…ainsi que votre serviteur.

NB : un autre article est à paraître avec plus de détails sur tous les projets musicaux présentés pour cette édition 2018. A bientôt…

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :