No Compromise Metal Fest 6 : l’interview découverte de Sacrifizer

0 Participations


Né quelque part dans l’Hexagone, Sacrifizer est déjà le quatrième participant à la sixième édition du No Compromise Metal Fest auquel nous faisons subir le cruel supplice de l’interview découverte standardisée. Notre méchanceté n’a vraiment pas de limites ! MiB : Pouvez-vous présenter Sacrifizer aux lecteurs de Music In Belgium ?

Sacrifizer : Sacrifizer a été fondé en 2017. Nous nous connaissions tous plus ou moins avant la création du groupe. L’idée était de réunir des personnes animées par la même flamme éternelle et de rendre un hommage aux années 80, pour jouer un Metal Old School, rapide et maléfique.

MiB : Quel est, à votre avis, la dénomination qui convient le mieux pour définir votre style musical ?

Sacrifizer : On pourrait résumer cela par Speed Metal, mais, bien-sûr, les influences de chacun d’entre nous sont différentes et elles se ressentent dans notre style.

MiB : Pourquoi avez-vous choisi de vous appeler Sacrifizer ?

Sacrifizer : Nous trouvions que cela sonnait bien, tout simplement

MiB : Quelles sont vos influences principales ? Quelle est la source d’inspiration de vos lyrics ?

Sacrifizer : Comme nous l’avons dit, chaque membre du groupe a des influences différentes, avec des albums et des groupes qui l’ont marqué. Les racines de notre musique plongent dans le Thrash et le Speed Metal des 80s, la première vague Black Metal, la scène Heavy française et la NWOBHM. Nous n’avons pas vraiment de ligne conductrice pour les paroles ; si ce n’est qu’elles sont bestiales et sans compromis, avec souvent, des références au cinéma d’horreur vintage et à d’obscurs films de série B ou Z.

MiB : Quels sont les cinq albums sans lesquels la musique de Sacrifizer n’aurait pas vraiment été la même ?


Sacrifizer :

  1. Judas Priest : “British Steel”
  2. Aura Noir : “Black Thrash Attack”
  3. Razor : “Evil Invaders”
  4. Bathory : “Bathory”
  5. Sodom : “Persecution Mania”

MiB : Le No Compromise Metal Fest est un festival dédié au Métal Underground. Vous considérez-vous comme un groupe underground? Si oui, pensez-vous que le métal doit absolument rester une musique underground ?

Sacrifizer : Qu’est ce qui est vraiment ‘’underground’’ ou pas? De nos jours, avec tous les moyens qui sont à disposition pour promouvoir et diffuser ta musique, ton label ou autres, cela ne veut plus dire grand-chose. Alors si un groupe refuse tout moyen ‘facile’ de diffusion et ne fait sa promotion que via les fanzines ou les concerts, il pourrait se considérer comme underground ? Ce n’est pas notre cas. Tu nous trouveras sur internet ! Mais si par ‘underground’ tu fais allusion à un état d’esprit, alors oui, forcément ! Nous cherchons à jouer pour/avec des gens qui ont le même esprit que nous. Nous voulons que tout soit sincère et authentique. C’est comme cela que doit être le Metal et les groupes que nous aimons : pur, joué avec passion et force ! Peu importe le style.

MiB : Quel est, à votre avis, le plus grand groupe Français ?

Sacrifizer : Il y a eu une énorme scène Heavy/Speed en France par le passé : H-Bomb, High Power, Killers, Sortilège, Warning, etc… Nous ne nous permettrons pas de dire qu’un tel ou un autre était le meilleur, mais certains de ces groupes et certains de leurs albums sont devenus cultes (à raison) et pas qu’en France. Depuis quelques années c’est pareil. Jette une oreille sur Iron Slaught, Tentation, Hexecutor, Citadelle, Mortal Scepter, Manzer ou Goatvermin par exemple et tu verras comme la scène française – par le passé comme aujourd’hui – comporte son lot de tueurs.
Pour un jeune groupe comme nous, c’est juste une source ultime de motivation !

MiB : Sur quel support préférez-vous écouter de la musique (Vinyle, CD, mp3) ? Lequel des trois recommandez-vous pour la musique de Sacrifizer ?

Sacrifizer : Vinyles, tapes ou même CD. Nous essayons d’éviter les formats digitaux.
Notre demo “Night Of The Razors” est sortie en K7 uniquement et cela donne tout leur sens aux morceaux lorsque tu les écoutes dans ce format.

MiB : À défaut de pouvoir installer un lecteur K7 convenable sur notre site, nous nous contenterons de découvrir les trois titres de la démo “Night Of The Razors” (sortie en avril 2018), en streaming via Youtube :

MiB : Quel est votre meilleur ou votre pire souvenir (au choix) concernant le groupe ?

Sacrifizer : Nous n’existons que depuis quelques mois seulement. Le premier concert – le “baptême du feu” – est toujours un moment spécial et fort. Le nôtre fut une bonne expérience et un bon souvenir.

MiB : Est-ce que le No Compromise Metal Fest sera votre premier concert en Belgique ou avez-vous déjà joué ici ?

Sacrifizer : Nous n’avons jamais joué en Belgique, jusqu’à présent !

MiB : Quels sont vos projets pour le futur ?

Sacrifizer : Nous produire un maximum en live, trouver un label, enregistrer un album, etc. Bref, tout ce que nous n’avons pas encore eu le temps d’entreprendre.

MiB : Qu’attendez-vous de votre prestation au No Compromise Metal Fest ?

Sacrifizer : Nous faire connaître en dehors des contrées françaises et toucher quelques adeptes du style.

MiB : Que peuvent attendre les fans de l’expérience Sacrifizer live ?

Sacrifizer : Speed and Leather !

MiB : Pour terminer : Y a-t-il une question spécifique que vous auriez aimé que je vous pose et que j’ai oublié ?

Sacrifizer : Pas vraiment ! Rendez-vous en septembre !

Tous les détails concernant la prestation de Sacrifizer sont disponibles sur le
site officiel
et sur l’
Event Facebook

du No Compromise Metal Fest
.

Sacrifizer sur la toile :
Facebook

Retrouvez ici nos interviews découvertes de
Naked Evil
(Belgique),
Turbocharger
(Suède) et
Hellripper
(Écosse).

La sixième édition du No Compromise Metal Fest se déroulera le samedi 29 septembre 2018 à Chapelle-lez-Herlaimont (Le Cercle, Rue du Monument 4, 7160 Chapelle-Lez-Herlaimont)

Le prix des tickets a été fixé à 25,00 EUR en prévente et à 30,00 EUR à l’entrée le jour même.

Pour toute information ou précommande, contactez l’organisation à l’adresse suivante :
perseverance@scarlet.be
ou consultez sa page
Facebook
!

Les groupes à l’affiche sont :

Denial Of God


Solstice


Turbocharged


Rust


Hellripper


Maligno


Destrukt


Vultures Vengeance


Tyrants Kall


Sacral Night


Naked Evil


Sacrifizer


Nekkromaniac

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
fr_BEFrançais de Belgique
en_GBEnglish (UK) fr_BEFrançais de Belgique
%d blogueurs aiment cette page :