Le Home Made Music Festival édition 2018 (part 2)

0 Participations

Suite donc des aventures de ce si sympathique festival avec le passage en revue du reste des opérations avec pas moins de cinq formations à présenter,toujours en gardant cet objectif de mélanger les genres et les styles, puisque nous voyagerons entre électro-rock et rock hypnotique sans oublier un retour vers ce bon vieux rock’n’roll…le tout se terminant par un brin de fête en compagnie comme il se doit d’un DJ. Un second volet qui me permet d’éviter une trop grande transition avec les métalleux de la première vague, pour mieux pouvoir se plonger dans d’autres univers musicaux ! Et c’est une autre découverte qui me permet d’entrer dans le vif du sujet de ce second article puisque, Return From Helsinki constitue l’improbable réunion de musiciens venus d’autres formations et surtout d’horizons divers, le tout permettant finalement à la sauce de prendre pour offrir une alchimie particulière faite de divers courants musicaux entrecroisés les uns dans les autres. La musique de cette formation emprunte effectivement des colorations venues de l’électro, du hip/hop voir du rap, du rock et même de l’ambient, construisant un électro-rock plutôt mélodique et entraînant. Imaginez une guitare post-rock qui s’accommode de programmations électroniques, de rythmiques hip/hop et d’une batterie à la fois rock et électro, un chant qui évolue sans cesse, le tout saupoudré de funk et de rock ! Mélange des styles mais aussi des tempos passant d’un moment plus posé à une accélération spatiale, Return From Helsinki propose quelque chose d’original et de singulier…à découvrir !

Return From Helsinki Le Facebook

Return From Helsinki “I don’t understand”

Seconde étape avec un groupe déjà rencontré puisqu’il s’agit de Minor/Minor, formation ayant déjà fait l’objet d’un article et même d’une chronique d’album, ce qui me permet d’apprécier leur évolution et surtout la comparaison avec un concert donné dans un club. En fait le rock-alternatif coloré d’ambiances post-rock reste de mise mais avec ici, plus de profondeur et de puissance rendant la musique souvent hypnotique ! Les passages heavy ou atmosphériques foisonnent, les programmations électro des intros renforcent le côté plus sombre basculant même vers des sonorités plus grasses. On respire toujours le souffle des eighties et de certains courants noirs pour un groupe qui, malgré les cassures de cordes de guitares à gogo, sort haut la main son épingle du jeu avec un set oppresant et tonique. Voilà encore un exemple type d’une formation qui continue d’évoluer et qui bientôt, se lancera à nouveau dans l’écriture !

Minor/Minor Le Facebook

Minor/Minor “Another world”

From Kissing sera la seconde formation à coloration électronique, un groupe qui lui-aussi comme précédemment Return From Helsinki mélange allègrement les styles et les ambiances avec ici manifestement un beau succès au vu du grand nombre de concerts déjà offerts et à venir ! A l’image des instruments sur scène, on voyage entre rock et électro sans oublier des passages aux synthés qui nous portent vers l’ambient et l’atmosphérique, le tout porté par un chant efficace qui attise le public (le chanteur est plutôt exubérant au sens positif du terme). Ici aussi le groupe jongle avec les atmosphères offrant au final un électro-rock multi-facettes, qui reste à chaque instant accessible mais toujours entraînant, puisqu’il permet l’introduction de passages plus rythmés et donc plus dansants…le côté rock restant aussi très présent sur scène grâce à la basse et la guitare, la batterie rock/électro complétant un tableau sonore bien rempli par les claviers et les programmateurs.

From Kissing Le Facebook

From Kissing “Gazolina”

Revenons maintenant à l’essentiel si vous le voulez bien, à l’essence même du rock’n’roll dans ce qu’il a de plus anarchique et pur, un rock sans fioriture qui frappe où ça fait mal ! Et bien c’est cela Romano Nervoso et son rock-spaghetti qui sent bon le souffre et la révolte, un cri de colère à mi-chemin de l’Amérique et du Borinage qui porte fièrement un rock-garage bourru et gras accompagné de textes bien trempés. Ici on ne triche pas mais on donne de sa personne, on joue avec les tripes et le cœur, en faisant honneur à toutes ces formations légendaires comme les New York Dolls, les Cramps ou même les Clash. Le groupe perpétue ici la grande tradition du vrai rock’n’roll, celui qui va droit au but et qui est simplement direct et gras, l’exercice scénique renforçant bien évidemment cette facette de la musique proposée car Romano Nervoso sur scène, c’est comme une fête où les musiciens et ce fameux chanteur donnent tout pour son public comme à la grande époque !

Romano Nervoso Le Facebook

Romano Nervoso “We are la RAAL”

Cette seconde édition se termine de manière à continuer la fête déjà bien lancée par la précédente formation, avec un DJ du cru et de surcroît en verve puisque bien en vogue ces derniers temps, une manière bien sympathique de clôturer ce chouette festival. Et c’est Charl-X qui va donc aller chercher les dernières forces de nos festivaliers, un jeune homme qui a manifestement la cote puisqu’il écume ces dernières semaines les festivals de l’été. Voilà donc une autre occasion pour ce jeune artiste de pouvoir montrer tout son talent, et de brosser des décennies de musique à travers le son de ses platines et de son matos.

Charl-X Le Facebook

Charl-X “Use-In”

Et bien voilà c’est malheureusement fini pour cette année mais rassurons-nous, ce chouette festival continuera je l’espère de faire des petits, en gardant certainement sa philosophie de préférer des artistes belges qui composent leurs propres musiques. Encore un grand bravo à toute l’équipe de Sun pour avoir su offrir un événement musical sincère où, l’accueil des artistes reste un des grands points forts de l’organisation, je souhaitais une dernière fois le souligner ! Longue vie au HMMF !

Home Made Music Festival Le Facebook

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :