La rentrée du Bota

0 Participations

Cette fois, les vacances sont bel et bien terminées. Les écoliers reprennent le chemin de l’école, les automobilistes celui des embouteillages et les feuilles mortes joncheront bientôt les trottoirs. Mais c’est également le retour des concerts au Botanique et à ce niveau, la rentrée s’annonce chargée… Celle-ci débutera dès ce soir avec la visite de Julien Baker à l’Orangerie. Les mélodies prenantes et la voix délicieusement rocailleuse de la jeune Américaine devraient constituer une excellente entrée en matière. Dans le même ordre d’idées, Kina Grannis réservera le même sort à la Rotonde le 18 septembre en support de son dernier album en date “In The Waiting” tandis que Mikaela Davis, sa harpe et ses musiciens enivreront le Witloof Bar le 29.

Au rayon des immanquables, citons les prolifiques Shannon & The Clams (Rotonde, le 7 septembre). Nerveux à souhait, leur rock garage inspiré des fifties/sixties a franchi un nouveau palier grâce à Dan Auerbach (The Black Keys) qui les a signés sur son label. Mais également Marble Sounds qui présenteront leur nouvel album empli de coolitude à la Rotonde le 26 (le bien nommé “The Advice To Travel Light” arrivera quelques jours auparavant). Ainsi que les presque vétérans Okkervil River qui inonderont l’Orangerie de leurs compositions indie imparables le 30.

Ceci dit, il serait criminel de ne pas jeter un œil sur la programmation du Witloof Bar. La petite salle voûtée en sous-sol est en effet souvent le théâtre d’éclosions et de découvertes essentielles pour un prix défiant toute concurrence. Her’s from Liverpool y donneront notamment vie à leur premier opus de pop décalée (le 18 septembre). Un ticket à gagner par ici.

Au même endroit, les nanas de La Luz trouveront l’équilibre parfait entre arrangements entêtants et textes sombres (le 22), les Norvégiens de Great News défendront leur pop psyché colorée (le 24) alors que Bad Sounds, les natifs de Bath fraîchement auréolés d’une prestation aux célèbres festivals Readings et Leeds, entameront leur conquête du sol continental le 28.

Si le concert de Dylan Carlson, le guitariste de Earth en solo, sera à n’en point douter la curiosité expérimentale de la rentrée (le 15 septembre), celui d’Esinam, de retour après sa prestation aux dernières Nuits du Bota, devrait lui permettre d’asseoir sa réputation lors de la présentation de son EP dans un univers bien à elle (le 21), au même titre que celui de Moses Sumney pile une semaine plus tard.

Le mois se terminera sur une note swingante avec la 32ème édition du Saint-Jazz Festival en collaboration avec la Jazz Station le 29. Au programme, Reggie Washington et Manou Gallo pour ne citer que les plus célèbres. Un peu plus tôt dans la journée, le spectacle Jazz For Kids introduira ce style intemporel aux petites têtes blondes.

Et dire que le mois de septembre est traditionnellement un des plus calmes de l’année…

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :