Rififi chez les BEACH BOYS

0 Participations

Al Jardine est poursuivi par Brother Records pour utilisation non autorisée du noms Beach Boys. Brother Records appartient pourtant en partie à Jardine. En effet, cette société est co-détenue par Mike Love, Al Jardine, Brian Wilson et les ayants droits de Carl Wilson.

Le problème est que seul Mike Love a le droit d’utiliser le nom Beach Boys. C’est pourquoi Brother Records demande une ordonance de la cour empêchant Jardine d’utiliser le nom.

Laisser un commentaire

Music In Belgium
%d blogueurs aiment cette page :