Rififi chez les BEACH BOYS

0 Participations

Al Jardine est poursuivi par Brother Records pour utilisation non autorisée du noms Beach Boys. Brother Records appartient pourtant en partie à Jardine. En effet, cette société est co-détenue par Mike Love, Al Jardine, Brian Wilson et les ayants droits de Carl Wilson.

Le problème est que seul Mike Love a le droit d’utiliser le nom Beach Boys. C’est pourquoi Brother Records demande une ordonance de la cour empêchant Jardine d’utiliser le nom.

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :