THE PRETTY THINGS, quelques mots en plus !

0 Participations

Très bon article cher DD et bravo!
Juste quelques remarques de la part d’un fan indécrottable: – J’aimerais attirer un peu plus l’attention sur “Twink” le batteur fou qui a largement contribué à la mauvaise réputation de “bad guys” des Pretties. Lors d’un concert à la Locomotive (Paris, en 65 ou 66), il a foutu un fameux bordel en quittant sa batterie pour grimper aux rideaux, courir torse-nu dans tous les coins, affoler le service d’ordre, etc, etc…le vrai “rock’n’roll circus” quoi ! Il a fondé un autre groupe “culte” (punk bien avant l’heure), les “Pink Fairies”, après avoir quitté les Pretty Things en 66. Il était encore plus cinglé que Keith Moon, qui était déjà pas mal dans son genre! A écouter d’urgence: l’album “Think Pink”, un modèle de psychédélisme.

– Au sujet de “S.F Sorrow” (l’album que TOUS les vrais amateurs de rock DOIVENT avoir dans leur discothèque – avec Parachute !), Pete Townshend a avoué s’en être largement inspiré pour créer “Tommy” et il a même prévenu Phil May par téléphone qu’il fallait qu’il sorte rapidement “S.F.” aux States car “Tommy” risquait de le précéder là-bas. Malheureusement les Pretties étaient distribués aux U.S.A. par Motown sur son label secondaire Rare Earth et l’album sortit très en retard par rapport à Tommy qui a cartonné directement et a connu l’immense succès mondial que l’on sait. Certains critiques ont accusé les Pretty Things de plagiat, un comble ! On pourrait analyser l’album en détail et on découvrirait ainsi qui sont les “tricheurs” (façon de parler car Tommy est une oeuvre majeure et je suis aussi un grand fan des Who, j’essaye simplement de rétablir la vérité). “S.F. Sorrow” a commencé à être enregistré à Abbey Road au même moment que les Beatles enregistraient Sgt. Pepper’s (et Pink Floyd, The Piper at the Gates of Dawn !) et on peut remarquer pas mal de sonorités identiques dans ces trois oeuvres magistrales (mon dieu, je suis en train d’accuser les Beatles de plagiat… je suis un hérétique ! Pourtant, écoutez le single “Strawberry Fields Forever”, çà ne vous rappelle pas les Pretties et le Floyd, çà ? Mais il est vrai que les Beatles sont intouchables, c’est peut-être pour cela que Syd Barrett en est devenu dingue !). “Sorrow” et “The piper” étaient produits par Norman Smith, ex-ingénieur du son des Beatles fraîchement promu à l’époque directeur artistique de EMI Columbia ! (tout se tient je vous dit !).

– “Parachute” est le type même de l’album intemporel et IN-DIS-PEN-SA-BLE pour la jeune génération, écoutez-le aujourd’hui et vous aurez l’impression d’entendre un groupe actuel !!!
A l’époque de leur sortie “Sorrow” et “Parachute” ne se sont pas vendus des masses… c’est une honte et un des plus grands mystères du rock !

– Il faut signaler aussi que Robert Plant a toujours cité Phil May comme étant son chanteur préféré et sa principale influence. C’est d’ailleurs notre ami Robert qui a fait signer les Pretties sur le propre label de Led Zep, Swan Song, pour l’album du come-back “Silk Torpedo” en 74. Malheureusement, malgré son inestimable qualité, cet album n’a rencontré qu’un succès d’estime et ce fut de même pour ceux qui l’ont suivi (“Savage Eye” par exemple, qui est aussi un must !).

– Alors, maudits ? les Pretty Things…
Si vous le voulez, vous pouvez rétablir la situation 35 ans après en achetant ces deux merveilles du rock que sont “S.F. Sorrow” et “Parachute” et en allant voir les Pretties le 24 (je n’y serai malheureusement pas… je serai en vacances rogntudjuuu! Cà y est, je dois être maudit, moi aussi !).
Allez remettez-leur mon bonjour et souhaitez leur un vibrant “Pretty Things forever” ! Ils le méritent.

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :