Disquaires à Liège… au-delà de mes coups de gueule: CAROLINE MUSIC

0 Participations

Je suis souvent “en train de râler” sur le marché du disque dans notre beau pays ! Que se soit du point de vue de la disponibilité du produit, du choix, du prix… J’ai déjà, à plusieurs reprises, rédigé quelques articles sur différents disquaires (MUSIC-ROOM, MUSIC EMPORIUM, la FNAC,…) et je viens de penser que jamais je n’avais parlé d’un endroit très “fréquentable” de Liège !
C’est tellement rare, entre les FREE machins Stores, les FN… et autres “superettes du disque, que je vais immédiatement réparer cet oubli !

En rédigeant mon article sur la TVA suite… avant-hier, je parlais de la difficulté de se procurer certains albums (pas le dernier DION ou MADONNA hein, j’parle de trucs plus… disons “marginaux” point de vue “pub”).

Je citais par exemple Kim WILSON (vous savez, le leader, chanteur, harmoniciste des FABULOUS THUNDERBIRDS). Comme Kim sort un nouvel album, je passe chez CAROLINE MUSIC durant mon heure de table, histoire de voir s’il est sorti.

Sort Mercredi, me répond le sympathique maître des lieux: j’ai nommé “Francis” qui connaît bien son boulot (tentez la même chose à la FNAC pour voir la mine défaite et “pas tibulaire mais presque” de votre interlocuteur: Kim qui ???

J’en profite pour demander à Francis de consulter son PC pour me dire les CD qu’il pourrait me commander. Le bonhomme s’exécute avec plein d’humour et de bonne humeur (c’est comme ça, normalement pour ceux “qui font commerce”), malgré l’affluence de ce vendredi midi, Francis prend le temps de me renseigner.

Et je passe commande… des import US:

un BIG JACK JOHNSON (avec Wilson en guest)
un FABULOUS THUNDERBIRDS (Francis: “tiens, c’est un re-masterisé, avec titres bonus”),
le tout en attendant “LOOKIN’ FOR TROUBLE” la semaine prochaine (oui, oui, je suis fort branché Kim WILSON pour l’instant, d’accord).

Tout ceci, pour vous signaler que ce n’est pas la première fois que je passe par Francis “Caroline Music” et son ordi, histoire de me dénicher des trucs pas… du Top 50 (Je pense notamment au 2ème album du BO WEAVIL BLUES BAND, des Français super mais mal distribués chez nous) et à chaque fois qu’il est disponible, Francis me fait une petite recherche avec le sourire.

OUI, il reste des endroits comme CAROLINE MUSIC LIÈGE, et des gens comme Francis !

A nous, amateurs de musique, de CD rares (même DVD maintenant) de les faire connaître aux membres de MiB.

Qu’on se le dise.

DOMY
(Dominique LEBON)

13 pensées sur “Disquaires à Liège… au-delà de mes coups de gueule: CAROLINE MUSIC

  • juin 7, 2003 à 22:47
    Permalink

    C’est triste à dire mais trouver certains albums a toujours été compliqué et c’était encore plus compliqué auparavant (dans les annnées 70 plus spécifiquement) parce que tout ce qui n’était pas “en français” ne pouvait pas intéresser, étant considéré comme marginal.

    Par exemple, j’ai attendu 4 mois, après l’avoir commandé, le premier album solo de Vangelis PAPATHANASSIOU en 1973, “Earth” qui sortait pourtant du mémorable APHRODITE’S CHILD ; j’ai trouvé l’album “Tres Hombres” de ZZ TOP chez un petit disquaire à Caen (introuvable à l’époque en Belgique) ; je ne parle pas de tout ce qui tourne autour du mouvement “Southern Rock” avec même LYNYRD SKYNYRD, et de tout le label CAPRICORN (ALLMAN BROTHERS BAND, MARSHALL TUCKER BAND, WET WILLIE, STILLWATER, …), ATLANTA RHYTHM SECTION, OUTLAWS, SEA LEVEL, le premier Charlie DANIELS m’a été ramené de Londres, … Même les premiers SANTANA et CHICAGO, … étaient distribués fort tardivement, et sans compter tout ceux qu’on a distribué que longtemps après.

    J’ai beaucoup trouvé en Allemagne et aux Pays-Bas. Pour cela, Verviers est très bien positionné : il ne faut pas oublié qu’on est très près des grands centres allemands, Aix, Cologne et Düsseldorf mais également très près des Pays-Bas avec Maastricht.

    Enfin, heureusement, quand on a l’habitude, on finit toujours par se débrouiller. Aujourd’hui, ce fut ma journée Namur avec “Music Emporium” (TERRY & the PIRATES, ‘IGGINBOTTOM, NUCLEUS, Kip HANRAHAN) et “Video Square” (MOUNTAIN, Terry BOZZIO & Billy SHEEHAN).

    Devoir chercher en devient presqu’un régal.

    A plus.

    JPS1er

  • juin 10, 2003 à 10:31
    Permalink

    D’où l’intérêt d’en faire part aux autres membres “collectors” toujours à la recherche de la pièce manquante à une discographie quasi complète.

    Parce que ça existe encore les gens qui recherchent des anciens albums, malgré les pensées de certains… (je ne vois pas “d’un bon oeil” le forum anti-Classic Rock… et je ne suis pas pro-Ysaye – on pourrait me taxer de pro “Dr. Boogie” – MAIS EN AUCUN CAS ONLY TO DESTRUCT !!!

    Et je suis aussi toujours à l’affût de nouveautés dans toutes les directions musicales (donc là, je peux me prononcer), maintenant, j’ai probablement une démarche un peu plus “Musicologue” que certains jeunes loups.

    Le vieux Jurassic “Domy”

  • juin 10, 2003 à 19:26
    Permalink

    Je voudrais un peu tempérer cette pub dithyrambique pour Caroline Music. Bon, c’est certain que les gars sont serviables et assez compétents mais les 2 commandes que j’ai faites ne sont jamais arrivées…
    Au point de vue choix, pour le blues, pas de problèmes, ils sont n° 1 mais quand on s’intéresse au rock indé, au néo punk psyché ou au psyché garage 60ies, là, il vaut mieux prendre la direction de la FNAC (il vaut évidemment mieux se rendre chez Music Emporium, mais Namur c’est un peu loin). C’est vrai que certains vendeurs n’ont pas une grande compétence musicale, mais ils sont serviables et toutes les commandes que j’ai faites sont arrivées.
    Au sujet du premier commentaire parlant des difficultés d’obtenir des raretés à Liège dans les 60ies et 70ies, je voudrais, là aussi, tempérer un tantinet. C’est certain qu’à Londres, Cologne, Aix ou Maastricht on avait plus de choix que chez Cado ou Actor à Liège, mais il y avait place Neujean une petite boutique appelée USA Import qui proposait pas mal de raretés (en Sudiste et Country rock principalement) et, surtout, il y avait Discotesse (rue Ch. Magnette) très compétent en Jazz et qui pouvait commander des tas de choses.
    Maintenant, pour revenir en 2003 et vivre avec notre époque, le meilleur filon pour les raretés, c’est tout simplement internet (et une carte de crédit…) : Ebay, Amazon, Tower, Djangos, CDBaby, Ace of Disc, sites perso ou de fans (pour les concerts bootlegs) le choix et les spécificités ne manquent pas.
    J’ai personnellement fait entre 100 et 200 commandes sans le moindre problème de paiement (carte visa ou argent dans une enveloppe) et une seule commande ne m’est jamais parvenue. Les délais de livraisons sont souvent raisonnables et bien respectés (entre 5 et 21 jours). Sans internet, je n’aurais jamais réussi à porter ma collection de covers de “All along the watchtower” à près de 300 versions par 180 artistes différents ( oui, je sais, c’est un peu con mais c’est ma passion).
    N’oublions pas les conventions, bourses ou brocantes où l’on trouve fréquemment des choses très intéressantes.
    En résumé, avec un peu de temps et beaucoup d’argent on peut tout trouver en 2003.

  • juin 10, 2003 à 21:41
    Permalink

    J’aime particulièrement la dernière phrase qui confirme exactement ce que j’écrivais et qui pourrait s’écrire également ainsi :

    “En résumé, avec un peu de temps et beaucoup d’argent, on peut tout trouver en 2003” comme à toutes les époques.

    JPS1er

  • juin 11, 2003 à 09:58
    Permalink

    Ben voilà…
    Merci pour toutes ces bonnes adresses !
    C’est l’utilité de cette rubrique.
    J’ai connu US IMPORT, en son temps…
    Et bien entendu DISCOTESSE (chez Mr. et Mme GODENS, mon jeune frère y a même travaillé pendant 2 ans sous contrat d’apprentissage “Commerce”).
    Il est vrai que grâce à mon p’tit frère, je me suis déniché à l’époque de J.I DUSCHESNE, des Philippe ANCIAUX, … que même les artistes n’avaient plus (Dixit Jacques DuDU lors d’une signature sur un mythique Vinyl ‘).

    Mais aujourd’hui ???
    D’ou mon petit mot pour CAROLINE MUSIC (eh les gars, j’suis bénévole ici, je ne touche RIEN, c’est pas une pub déguisée !!)

    DOMY

  • juin 15, 2003 à 18:13
    Permalink

    Bien sûr, notre conclusion est la même car je ne voulais pas du tout infirmer ce que tu disais mais simplement dire que dans les ’70 il existait 2 petits commerces qui se décarcassaient pour satisfaire une minorité et ne se contentaient pas de servir la soupe au peuple!

    Madofrock

  • juin 15, 2003 à 20:47
    Permalink

    Je sais que ce n’est pas une pub déguisée et je ne veux pas non plus faire une pub pour la FNAC. Je voulais simplement dire que tout n’est pas parfait chez Caroline (où je vais régulièrement avec beaucoup de satisfactions) et que tout n’est pas nul, loin de là, à la FNAC.
    PS : Encore 2 adresses du web qui sont assez intéressantes, TastyCDs.com (pour des CDs rares et bon marchés) et vinylspezialist.de (pour des vinyls de collection ou des bootlegs). Moins intéressants, mais on ne sait jamais, il y a encore Guitar Nine Records et Music of the Spheres.

    Madofrock

  • juin 16, 2003 à 10:20
    Permalink

    Ben voilà de bons tuyaux !!
    Quand j’ai décidé de lancer ce genre de chroniques (sur les disquaires) c’était dans ce but: échanger de bonnes adresses entre membres de même motivation… la recherche de perle rare, de bonnes affaires, ou tout simplement l’envie de se faire la discographie complète de l’un ou l’autre (c’est rarement évident, tout style confondu).

    Je trouve aussi très bien que Jean-Pierre (notre Webmaster) a trouvé un système pour rendre cette rubrique “plus facile de consultation” !!.

    Amitiés à tous

    DOMY
    (Dominique LEBON)

  • août 19, 2003 à 15:26
    Permalink

    Effectivement, il y a longtemps que je n’essaye plus de trouver certains CD en belgique (Kid Ramos, Rusty Zinn, Mike Morgan, Chris Fitz etc..), mon filon c’est bien internet et les commandes “OnLine” chez amazon.com. Ils on TOUT et si il ne l’on pas il le cherche ailleurs eux-même pour le même prix.

  • août 25, 2003 à 08:48
    Permalink

    Va absolument faloir que je me prenne une “VISA” !
    Kid Ramos et Rusty Zinn… justement deux musiciens qui m’attirent bcp (F. Thunderbirds obligent !!) et c’est vrai qu’a part à la Médiathèque, c’est quasi impossible.
    Reste le Web mais aussi ses dangers et (gros) retards (mais ça, je crois que c’est only la Douane belge, suite à mon expérience pour la commande d’un Soft aux USA).

    A propos: salut à toi Roger !!! toujours rien vers Liège mon brave ???
    Dans l’espoir de te rencontrer “de visu”…
    A bientôt

    Amitiés

    DOMY

  • septembre 5, 2003 à 11:38
    Permalink

    Malgré une attente plus longue pour le reste de ma commande, j’ai reçu le fameux CD de BIG JACK JOHNSON with KIM WILSON “Memphis Barbecue Sessions”.
    Comme promis par Françis… tout fini toujours par arriver, même s’il faut patienter (et à condition que ce soit toujours édité, of course !!).

    De nouveau sans faire de Pub., j’aime signaler le suivi de ma commande.

    Bien entendu, les esprits torturés pourront dire “oui, mais lui, il écrit !”, à celà, je vous dirais que MiB est ouvert à tous.
    De plus, j’aurai aussi signalé l’inverse (si ma commande n’était pas arrivée).

    C’est quant même le but principal de cette rubrique: faire part à tout le monde de nos expériences chez les disquaires et autres sources pour notre plus grand plaisir… la musique.

    DOMY

  • juin 22, 2005 à 22:39
    Permalink

    Tout fraîchement inscrit sur ce beau site, j’y vais déjà de ma petite réaction par rapport à la quantité d’articles que j’ai pu lire ici.
    Tout d’abord, j’ai à plusieurs reprises consulté MiB pour récupérer plusieurs adresses de disquaires et j’ai toujours pu dénicher des pièces assez intéressantes en suivant vos conseils. Pour tout dire, je suis français et je peux affirmer que la France est d’une pauvreté affligeante au niveau des disquaires indépendants, ils se retrouvent tous dans l’obligation de fermer boutique devant l’importance que prennent des magasins comme la Fnac, les hypermarchés ou toutes les grosses surfaces spécialisées. Veuillez néanmoins noter l’existence de “Collector’s boutique” à Mons en Baroeul à côté de Lille, une caverne pour les fouineurs en tout genre. Pascal le tôlier saura vous dénicher quelque chose… Mais si vous cherchez du Rock 70’s aux grosses guitares, sachez que j’y vais souvent et que je prend tout!
    Etant donné que je n’habite qu’à une heure de Bruxelles, je déambule une fois par mois sur son pavé et passe la journée le nez, les doigts et les yeux dans les disques. Ma première fois à Bruxelles a été une révélation : il y a plus de disquaires dans cette ville que dans toute la région Nord-Pas-de-Calais! J’ai habité un moment à Paris, et les quelques disquaires parisiens ne se démarquent pas vraiment par leur choix mais plus par leur manque incroyable de gentillesse et d’esprit commerçant… choses que l’on trouve en Belgique. Je pars demain à Namur chez Music Emporium pour la deuxième fois et je terminerai mes achats à Bruxelles dans l’après-midi. Mon budget de 200 euros risque fort d’être explosé (comme à chaque fois), mais je reviendrai avec un tas de beaux disques sous le bras et une longue journée dans les jambes. Sur ce je continue ma visite de ce site et vous souhaite à tous de bons sillons.

  • juin 23, 2005 à 18:51
    Permalink

    Il y a une dizaine de jours, j’étais à Namur également (j’habite à Verviers à exactement 100 Kms). J’y ai découvert, par hasard, le disquaire “Side by Side”, près de la gare, avec quelques trucs très intéressants, dont l’introuvable album “Elastique” de 1975 de Stretch, “Alone at Last” de 1969 de Gary Burton et quelques autres (Chick Corea, Manu Katché, Christine McVie, Grand Funk, …).

    A voir si on passe dans le coin (ne pas oublier le rayon des CDs à prix réduits).

    Namur reste d’ailleurs un petit paradis pour les amateurs de CDs, tant le choix dans les disquaires est grand et intéressant.

    D’un façon générale, j’adore cette ville.

    JPS1er

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :