Publication d’un coffret Sabbath de l’ère Osbourne

0 Participations

Nouvelle sortie d’un box set des légendes du métal des seventies. Un nouveau coffret de huit disques de Black Sabbath, “Black Box : The Complete Original Black Sabbath (1970-1978)”, verra apparaître des versions remasterisées des albums du groupe avec Ozzy Osbourne derrière le micro, de même qu’un DVD avec des séquences inédites.

Prévu pour le 4 novembre et vendu au détail pour 99.98 dollars, le set comprend les albums classiques Black Sabbath, Paranoid, Master of Reality, Vol. 4, Sabbath Bloody Sabbath, Sabotage, Technical Ecstasy et Never Say Die!. En 1978, après Die, Osbourne a quitté le groupe pour faire une carrière solo et ses partenaires Tony Iommi, guitare, Terry Butler, basse, Bill Ward, batterie, ont continué sous le nom de Black Sabbath en s’adjoignant Ronnie James Dio comme chanteur. Le groupe original a supervisé le tout, avec la productrice exécutive Sharon Osbourne.

Le coffret comprendra le seul enregistrement studio non LP du groupe, « Evil Woman », de 1970. Le bonus DVD comprendra des prestations classiques de titres tels que « Iron Man » et « Paranoid », une version live du « Blue Suede Shoes » de Carl Perkins et un clip promotionnel rare pour le titre « Black Sabbath ».

Les disciples de Sabbath comme Rob Zombie, James Hetfield, Vince Neil, Krist Novoselic (Nirvana), Melissa Auf Der Maur (Hole, Smashing Pumpkins), Dave Navarro, Billie Joe Armstrong, Slash, Beck, David Lee Roth (Scorpions) et Henry Rollins ont tous fourni des interviews originales pour le livret d’accompagnement.

« Nous ne savions pas qu’ils allaient nous considérer comme une influence majeure pour eux. Nous aimions juste ce que nous faisions. Que nous ayons influencé génération après génération est pour nous un sujet d’étonnement car nous ne faisions rien de spécial. Nous avions vingt ans et nous nous éclations, c’est tout. Je me rappelle que nous voulions simplement écrire de la musique effrayante. », a confié Osbourne au magazine Rolling Stone.

Le livret de 80 pages comprend aussi une ligne du temps, des photos, la réimpression de toutes les paroles de tous les albums et deux essais historiques rédigés par les écrivains Chris Welch : « 1970-1972 : Lords of this World » et Brian Ives : « 1973-1978 : A Hard Road ».

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :