CAMEL à Verviers

0 Participations

Concert de CAMEL au Grand Théâtre de Verviers le 25.10.03 On croyait le chameau maudit pour sa tournée d’adieu. En effet, les malheurs se sont abattus sur la bande à Latimer depuis fin juin : crise cardiaque pour la femme de Guy Leblanc (claviers) et crise d’anaphylaxie pour Denis Clément (batterie), c’est pour cela que la tournée européenne avait été reportée à ce mois d’octobre.

Pour des raisons de demandes massives de places et de sous-estimation du nombre de tickets vendus que Francis nous expliqua, ce n’est donc pas au Spirit of 66 que le concert avait lieu, mais bien au Grand Théâtre de Verviers, situé à quelques centaines de mètres de là. Francis vint aussi plusieurs fois au micro nous demander : « Alors, on n’est pas bien, ici ? »

Le théâtre était bien rempli, et vers 22h30, Francis revint au micro une dernière fois pour annoncer l’entrée en scène de Camel : « Bonsoir ! », lança Andy Latimer en enfilant sa guitare. « It’s cold, here ! », dit-il en frissonnant… Puis, il fit un signe de la tête au claviériste d’un air de dire : « Musique, Maestro ! », et Ton Scherpenzeel, le claviériste de Kayak, remplaçant de Guy Leblanc resté au chevet de sa femme, entama « Lady Fantasy ». Le concert était lancé…

«Unevensong», «Hymn To Her», «Echoes», «Drafted», «Rhayader» et «Rhayader Goes To Town» suivirent… Que des grands classiques du groupe, avec bien souvent un petit mot en français entre les morceaux…vraiment sympa… Puis Andy Latimer annonça que le morceau suivant serait dédié à Peter Bardens, leur tout premier claviériste décédé début 2002. Andy disparut en coulisses et Colin Bass abandonna sa basse pour chanter « Spirit of The Water » avec l’introduction à la flûte à bec jouée par Denis Clément… Après « Ice », le batteur s’avança vers un micro et s’adressa au public en français, avec son charmant accent Québécois, pour annoncer « Arubaluba ».

« Mother Road », « Fox Hill » et « For Today » (deux morceaux tirés de leur dernier album) furent ensuite joués avant le rappel : « Never Let Go », agrémenté des soli de basse et de batterie…

Voilà, c’est fini, on rallume la salle…On aurait bien envie de leur dire à bientôt, mais c’était leur « Farewell Tour », donc adieu…

PS : Quelqu’un pourrait-il donner le titre de la chanson jouée entre « Echoes » et « Drafted »? Je n’ai pas pu l’identifier…
Merci.

Bastien

3 pensées sur “CAMEL à Verviers

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :