POPA CHUBBY au Spirit… C’était époustouflant !

0 Participations

Parti de chez moi à 19h20, en me disant qu’avec une bonne demi-heure pour la route je serais encore trop tôt, j’avais eu la bonne idée d’acheter mon ticket en prévente chez Caroline… Le concert est prévu à 20h et comme toute personne habituée au 66, on connaît le timing et la fourchette de temps. Et bien, encore heureux que j’aie ma place !!!!
Un premier passage dans le centre de Verviers à la recherche d’une place de parking me permet d’apercevoir une jolie file d’attente sur le trottoir du Spirit ! Zut, vite une place : il y a pas mal de monde ce soir, il me semble.

Arrivé à l’entrée du “Temple de la Musique”, je remarque immédiatement les petites affichettes “SOLD OUT CE SOIR – SORRY”. Et bien, là… je suis très content pour l’ami Francis ! Il le mérite bien de temps en temps son “Sold Out”… Et tant pis pour les imprévoyants, on avait été prévenu: “Réservation conseillée”.

Je me déplace ce soir pour assister au concert donné par ce que l’on appelle “une grosse pointure”: Popa Chubby. Depuis son dernier passage à Verviers il y a 4 ans, je m’étais juré de ne pas le rater s’il revenait… Je me faufile avec difficulté jusqu’à ma place habituelle près de la console de mixage tant le public, cette fois, est au rendez-vous. Juste le temps de prendre la température de la salle et le concert démarre.




Une formation claviers, basse, batterie accompagne notre guitariste de poids ! Né dans le Bronx de New York en 1960, Popa a commencé par la batterie à l’âge de 13 ans. Malgré un look de rappeur blanc plutôt que de bluesman, il trouve sa voie dans ce que l’on appelle désormais “le Blues Urbain”. Bercé dans son enfance par Hendrix, Stevie Ray Vaughan, mais aussi par des Artistes Soul comme Otis Redding, il fait un savant mélange de Rock, de Soul, de Jazz et de Blues… et j’ai même détecté quelques passages rap !

Dès le premier morceau, on est sur le cul. Dès le second, le public est conquis ! Et moi je suis persuadé que je vais assister à une prestation mémorable.

Attention, le gars joue pendant 3 heures, m’avait-on dit ! Et bien tant mieux car dès le début je suis pris au jeu de cette montagne d’humour, de rythme et de talent. On sent que l’homme est habitué aux ambiances de Club et pour cause: il joue régulièrement dans un Club de Brooklyn “The WaterFront Ale House”. Le contact avec le public de Verviers n’en est que privilégié et à plusieurs reprises des fans s’écrient “I Love You, Popa” (et c’est des Mecs, pas des Nanas)…




Après 1h30 de concert, on s’attendait comme pour beaucoup de groupes, à un break… et bien non !!!! La bête de scène enchaîne de plus belle ses morceaux les plus endiablés avec des petits moments slowly très politisés (et très applaudis par la même occasion… dans le genre Fuck You George). Son dernier album est “le plus politique”, écrit en hommage à la paix, à l’amour et surtout aux jeunes partis mourir en Irak pour une cause plus que discutable. Plusieurs excellents morceaux que je découvre pour la première fois. Encore un album que je vais m’empresser d’acquérir.

C’est après 155 minutes de concert que le band sort de scène. Un seul rappel mais un morceau de 20 minutes, “Hey Joe” à la sauce Chubby avec à nouveau un maximum d’humour pour la participation du public. Grandiose et digne du Maître Jimi !!!!

Encore un petit mot pour souligner le solo du bassiste, toujours étonnant et très séduisant ainsi qu’un solo de batterie se transformant en duo à quatre mains: Popa reprenant avec un plaisir non dissimulé les baguettes de sa jeunesse.

Popa Chubby était de passage chez nous pour seulement 2 concerts (le concert du 16 à la Rotonde du Botanique de Bruxelles étant aussi Sold Out) et puis il commence une tournée française de 14 dates.

Heureux les privilégiés du Spirit of 66, heureux comme après un excellent moment partagé. Les visages à la sortie sont rayonnants et je présage que celui de Francis l’est à juste titre.

Sans trop d’exagération, j’ai ressenti un réel plaisir un peu comme la seule et unique fois où j’ai vu le regretté Rory Gallagher au Hall Omnisport de Grivegnée… ça c’est de la guitare !!

Popa a promis de revenir et “plus dans 4 ans” !!!!! WELCOME et à la prochaine…

Discographie:

  • Gas Money (1994)
  • It’s Chubby Time (1994)
  • Booty And The Beast (1995)
  • Hit The High Hard One (1996)
  • One Million Broken Guitars (1998)
  • Brooklyn Basement Blues (1999)
  • How’d A White Boy Get The Blues ? (2001)
  • The Good, The Bad And The Chubby (2002)
  • Peace, Love And Respect (2004)

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :