GOV’T MULE – Déjà Voodoo : And then there were four…

0 Participations

Gov’t Mule est désormais officiellement composé de 4 membres. Autour des piliers que sont Warren Haynes (chant, guitares) et Matt Abts (batterie), gravitent maintenant Andy Hess (The Black Crowes, Joan Osborne, John Scofield et Freedy Johnston) à la basse et Danny Louis (Greg Allman and Friends) aux claviers. Quatre mules donc pour ce 4ème album studio : “Déjà Voodoo”.

Ben ouais, en y regardant bien, tous les autres CD sont soit des “live” soit des albums studio où Warren et Matt invitent une pléiade de musiciens.
Douze morceaux figurent sur ce CD très bien agencé (comme d’habitude) dans la composition musicale et picturale. On a droit à du grand Gov’t Mule où les claviers ont tout à fait leur place dans un rock lourd ou parmi les séquences planantes de cet album qui nous balade entre hard rock, heavy blues, et blues progressif. Warren haynes est une fois de plus génialement inspiré dans ses solos. Et puis la voix, oui la voix de Warren, envoûtante.

On notera une première partie de l’album plutôt Hard avec notamment le riff d’enfer de “Lola leave your light on” et une seconde partie planante ou bluesy avec en point de départ le formidable “Silent scream”, lui-même scindé en deux mouvements… excellent. En prime, Warren Haynes rappelle qu’il a les pieds sur terre avec “Mr Man”, qui s’adresse à George W Bush.

Bref, un album complet, indispensable à tous ceux qui ont compris que le “Classic Rock” n’est pas un genre musical révolu, mais bien un style qui sait intégrer les puissances et les harmonies musicales de tous les mouvements ROCK.

Une pensée sur “GOV’T MULE – Déjà Voodoo : And then there were four…

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :