SHIVAREE, Botanique, 23 avril 2005

0 Participations

En ce vendredi soir de printemps, le public était venu nombreux pour contempler la muse de Shivaree, groupe américain auteur d’un tube imparable figurant dans la bande originale de Kill Bill 2, « Goodnight Moon », et venu présenter ce soir son dernier opus « Who’s got trouble » à la tonalité intimiste et plus engagé politiquement que les précédents. Sur scène, Ambrosia Parkley, jolie fille, est aussi entourée de musiciens hors pair (Duke Mc Vinnie et Danny Mc Gough, anciens comparses de Tom Waits et JJ Cale). Ils empruntent leurs mélodies soyeuses au blues, au jazz ou au rock, en y ajoutant une dose d’originalité.

Interrogée sur ses inspirations musicales, elle cite des références solides comme Peggy Lee, Nina Simone, et confie avoir été surprise d’être comparée à Norah Jones (!) par une fan.

Pour autant, Shivaree vit avec son temps, et tient à faire partager ses états d’âme avec le public en guise d’intermède entre ses morceaux. Elle nous dit qu’elle « déteste son président », ce qui provoque une salve d’applaudissement dans la salle, nous introduit à son univers sentimental dans « Mexican Boyfriend » dédié à son premier amant aujourd’hui décédé.
Touchante de sincérité, Ambrosia s’offre à son public à coeur ouvert.

Le groupe a également connu des moments difficiles : leur second album leur a valu d’être remerciés par leur précédente maison de disque. Retournement de situation en 2004. En ressuscitant le hit « Goodnight Moon » dans Kill Bill 2, le cinéma leur permet d’envisager un 3ème album “Who’s got trouble?”.

Au final, on tombe sous le charme et on apprécie la générosité du groupe qui offrira deux rappels…

PS : Shivaree poursuit sa tournée en France dans le cadre du festival « Les Femmes s’en mêlent »

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :