IGUANA ROCK FESTIVAL 2005

0 Participations

Pour la seconde édition de l’Iguana Rock Festival, l’ASBL Paradise Events de Neufchâteau a fait appel à une majorité de groupes belges. Le samedi 9 juillet, la Vallée du Lac va être inondée de musique, et même de très bonne musique ! Lors de la première édition, la tête d’affiche avait été assurée par le guitariste Anglais Gwyn Ashton. Gwyn avait fait trembler le chapiteau Chestrolais. Pour cette nouvelle édition, le chapiteau ouvrira vers 16h30. Le premier groupe qui entrera en scène est un groupe de la région, d’Arlon, Common Fates. Ce nouveau groupe de rock se produira sur scène dans le cadre de l’Open Stage. L’ASBL Paradise Events le répète depuis maintenant plusieurs années, il faut donner la chance aux jeunes groupes surtout si c’est des régionaux. Gageons pour eux que la scène de Neufchâteau leur porte bonheur.

Le deuxième groupe a monté sur les planches sera un groupe qui nous vient de Genk, Backbone. Ce groupe est composé de 4 membres et est dirigé par Guy Verlinde. C’est lui aussi le créateur du groupe Backbone en janvier 2004. Depuis maintenant 10 ans, Guy (guitare, harmo et chant) a déjà beaucoup voyagé; que ce soit en Belgique, en Europe ou aux Etat-Unis. C’est une des premières fois qu’ils traverseront notre belle province.

Après nos amis flamands, de retour en province de Luxembourg avec le très sympathique groupe de Didier Tonneau de Bouillon, Lightnin’Bug. Pour ce retour à Neufchâteau (ils avaient joué en première partie de Give Buzze en avril 2000) et avec un nouveau batteur depuis 2004, le groupe promet beaucoup. Ils tournent de plus en plus dans les clubs Grand Ducaux. Ils nous ont déjà promis qu’ils seraient en forme pour ce festival.

La suite fera la place belle au seul groupe étranger, à savoir Amar Sundy, fils de Blel, issu d’une lignée targuie, ne se contente plus de répéter une tradition blues/rythm’n Blues/soul. Ses origines s’expriment par des rythmiques venues d’Afrique du Nord d’ambiance tribale qui envoient un « groove » dans lequel s’enchevêtrent des chorus électriques puissants chargés du plus authentique blues. Ses textes sont chantés en anglais, français ou en sahraoui. Amar ne prémédite jamais rien car tout s’impose à lui : « Je cherche à être authentique. La seule façon de l’être, c’est de laisser tout venir en moi jusqu’au moment où le corps devient souffrant et ne résiste plus à délivrer le message dont il est porteur. Laisser tout ressortir, exprimé au plus juste, au plus vrai. N’être que l’instrument de la force de la vie. La musique traverse la vie …. la vie est dans ma musique… et le rythme traverse ma vie ». Encore un grand monsieur à découvrir pour son premier passage en province !

Pour terminer en beauté cette seconde édition de l’Iguana Rock Festival, il fallait un grand Monsieur, et bien l’ASBL Paradise Events l’a trouvé et plutôt l’a retrouvé. Son nouveau groupe Superstinger jouera à Neufchâteau pour la toute première fois ce samedi 9 juillet en tête d’affiche. Qui donc ? Et bien Fred ! Fred Lani ! Jeune prodige de la guitare, Fred plus connu comme leader du groupe mythique belge Fred and The Healers sera donc le grand Monsieur de ce festival mais cette fois-ci avec un tout nouveau groupe. C’est bien sur un très grand honneur pour l’ASBL Paradise Events que de pouvoir offrir sa scène à Fred et à son nouveau groupe. En novembre 99, Fred and The Healers, jeune groupe belge à l’époque, avait littéralement mis le feu aux planches Chestrolaises. Pour la première édition du Paradise Blues Festival en avril 2001, Fred assurait la tête d’affiche pour la sortie de son nouveau CD « Electerrified ». Ce festival fut suivi par près de 700 personnes toutes conquises au jeu de guitare du petit prodige. Le groupe se produisit partout en Belgique mais aussi à l’étranger. Après une pause avec son groupe Fred joua en trio avec Willy Maze et René-Charles pour le compte du projet X-Three. Un CD en sortira en 2002. Leur dernier CD en février 2004, « Red » avait lui aussi connu un très bon accueil des fans. La tournée qui suivi fut elle aussi très bien suivie. Avec son nouveau groupe Superslinger, Fred prend un nouvel envol dans sa carrière. Il est maintenant accompagné de René-Charles Stock à la basse et contrebasse, de B.M Lani à la guitare rythmique et aux backing vocals et Gerry Fiévé aux drums et percussions. Son papa ne fait donc plus partie de l’aventure. Pour l’heure, nous ne sommes pas en mesure de vous en dire plus ! Wait and See !

Pour avoir plus d’info sur le festival vous pouvez consulter le site internet de l’ASBL sur l’adresse www.ParadiseEvents.be ou par mail à ClaudyT@swing.be.

Le prix du ticket pour le festival est fixé à 15 EUR en prévente chez Iguana Tattoo à Neufchâteau et Park Music à Arlon. Le prix est de 18 EUR à l’entrée le jour du festival. Pour les jeunes de moins de 21 ans, le prix est de 10 EUR… et en plus si vous êtes membre de la FedeRock, vous aurez droit à un ticket boisson gratuit à l’entrée.

Pour rappel, le chapiteau sera ouvert à partir de 16h30 le samedi 9 juillet 2005 à la Vallée du Lac de Neufchâteau, à côté des terrains de tennis et de beach-volley.

Horaire de passage des groupes :

  • 17h00 Common Fates (BE)
  • 18h00 BackBone (BE)
  • 19h30 Lightnin’ Bug (BE)
  • 21h00 Amar Sundy (Alg)
  • 23h00 Superslinger (BE) (Fred Lani ex Fred and the Healers)

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :