I LOVE YOU BUT I HAVE CHOSEN DARKNESS, Orangerie, Botanique, 7 octobre 2006

0 Participations

Le concert du Botanique s’inscrit dans la tournée européenne du groupe originaire d’Austin, Texas et qui a débuté à Leuven le 5 octobre. On peut s’arrêter sur l’originalité du nom du groupe qui rappelle d’autres texans (And You Will Know Us By The Trail of Dead), et qui aux dires du bassiste Edward Robert est inspiré d’un dessin…

Toujours est-il qu’il s’agit bien de “darkness” sur le plan musical, avec des sonorités très Joy Division (sur “the Owl”) voire The Cure (sur “At Last is All”) ou les moins connus Comsat Angels.

Instrument central pendant ce show, la basse donne la mesure sur un tempo plutôt lent mais toujours très marqué cold wave des années 80. La voix blanche en retrait de Christian Goyer vient apporter un peu de lumière à l’ensemble… quelqu’un crie “Interpol!” dans la salle avec un ton moqueur.

Sur scène c’est bien sûr l’intégralité de “Fear is On Our Side” qui est joué, un des meilleurs albums de 2006 à se procurer sans tarder produit par le démoniaque Paul Barker de Ministry.

Le groupe égrène l’un après l’autre les titres de son dernier opus dans son intégralité: “We Choose Faces” évoque du très bon U2 époque “Joshua Tree”, le reste est du même acabit. “If it was me”, avec son climat oppressant et sa guitare heavy au possible clôt un concert musicalement parfait mais un peu austère du point de vue scénique. L’affaire est expédiée en une heure et un rappel, juste ce qu’il fallait…

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :