Aurait-on découvert un morceau secret de Jimi HENDRIX ?

0 Participations

Il se pourrait bien que Jimi Hendrix ait enregistré une version toute personnelle de l’hymne national du Pays de Galles comme il l’avait fait pour l’hymne américain. En 1994, le producteur Dave Chapman achète les studios Crouch Hill Recording situés à Londres. Une multitude de bandes magnétiques datant des années 60 et 70 s’y trouvent. Il les écoute et alors que l’une d’entre-elles semble terminée, le dernier titre était signé par les New Flames, il découvre une interprétation de l’hymne gallois par un guitariste qui lui fait immédiatement penser à Hendrix.

Il a beau se renseigner, il n’arrive pas à être sûr qu’il s’agit bien du légendaire Jimi. Pourtant de nombreuses personnes qu’ils rencontrent autour du studio confirment que Hendrix est venu dans le coin aux environs de la date indiquée sur la bande, c’est-à-dire le 10 septembre 1970, quelques jours donc avant sa mort le 18 septembre 1970 à Londres justement.

Dave Chapman digitalise le morceau afin de le sauver d’une éventuelle destruction puis le met de côté. En 2004, Chapman revient dessus et en parle à Phil Goddard. Ce dernier lui confirme la possibilité que ce soit bien Hendrix. En tout cas, il lui apprend que le bassiste Viv Williams des New Flames est originaire de Crickhowell situé au sud du Pays de Galles. Il a bien connu Hendrix et vivait non loin du studio à l’époque.

L’affaire se corse ensuite. Dave Chapman meurt en 2005, à l’âge de 43 ans, d’une crise cardiaque. Phil Goddard est lui aussi décédé en 2005. Mike Ward, qui était propriétaire du studio à l’époque, est mort en 1998. Chas Chandler, le manager d’Hendrix qui était semble-t-il avec lui au studio, est lui mort en 1996. Reste à un certain Martin Davies, actuel propriétaire de l’enregistrement, de trouver le fin mot de l’histoire. Mais pour cela, il faut retrouver Viv Williams qui semble avoir disparu de la circulation. Il devrait avoir aux environs de 64 ans aujourd’hui.

En attendant, si vous voulez vous faire une idée de l’enregistrement, vous pouvez l’écouter en vous rendant sur le site internet The Red Dragonhood. A vous de juger et n’hésitez pas à nous donner votre avis en commentaire.

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :