Concert de WISHBONE ASH au Spirit of 66 de Verviers, ce 7.01.2007

0 Participations

Dans une salle pleine à craquer, Wishbone Ash a offert un spectacle mémorable à un public de connaisseurs presque conquis d’avance. Sans surprise, le groupe mené par le guitariste et chanteur Andy Powell a puisé à la pelle dans le riche répertoire plus ancien qui l’avait installé aux sommets de la popularité et des charts dès 1970 jusqu’à l’aube des années 1980. Les quelques titres plus récents, dont ceux du dernier opus « Clan Destiny », s’imbriqueront sans difficulté dans le show. De toute façon, à travers le temps, Wishbone Ash aura conservé une ligne directrice et une image de marque relativement stable. Il aura simplement été plus ou moins à la mode suivant les époques. Les nombreux amateurs ne s’en plaindront pas puisque la qualité est restée présente.

Seul rescapé de la formation originale née en 1969, Andy Powell règne en maître sur l’actuel navire Wishbone Ash. A bientôt cinquante-sept ans, il respire la forme. Depuis quelques années, il a sacrifié ses bouclettes et présente un crâne bien lisse, évitant ainsi les cheveux gris, nombreux dans la majorité de son public. Cela le rajeunit. En vieux renard, il connaît tous les rouages de la scène, comprend parfaitement les attentes du public et s’applique à les réaliser en professionnel sérieux et habitué. Rien n’est laissé au hasard. La mécanique du spectacle est bien huilée et ne souffre d’aucune baisse de régime. Le dosage des ambiances est parfait, porté par les nombreux classiques de ce groupe mythique. Tout est impeccablement mis en place et se déroule comme du papier à musique. Lui-même n’a rien perdu de sa dextérité à la guitare et la fluidité de son jeu fait toujours merveille. Il assure maintenant les vocaux en leader incontesté. Après le concert, dans l’aire dévolue à la vente des CDs et DVDs, on le retrouve discutant brièvement avec les amateurs intéressés en signant volontiers des autographes. Le nouveau DVD, « Live at the Spirit of 66 », recueille pas mal d’intérêt (J’espère pouvoir en parler plus en détails bientôt).

Le second guitariste Jykri « Muddy » Manninen a incorporé le groupe en 2004, en remplacement de l’excellent Ben Granfelt. S’il ressemble à un « Punk » vieillissant et habilement coiffé au pétard, il est loin d’être manchot à l’instrument. Son jeu marqué par le « Blues » est plus rugueux et plus brut que celui de son compère Andy Powell. A l’occasion, il aime le petit riff crasseux, la distorsion et la « Slide ». Dans la plus pure tradition de Wishbone Ash, les deux guitaristes doivent croiser le fer ; heureusement, ils n’y dérogent pas. Pourtant, une hiérarchie existe entre eux deux et Muddy Manninen ne tente jamais de prendre la direction des opérations ou de trop axer les spots sur sa personne. Le temps des Ted Turner et Laurie Wisefield est révolu. A l’occasion, il appuie Andy Powell au chant.

D’abord musiciens de sessions au joli pedigree, le batteur Ray Weston et le bassiste Bob Skeat assurent la rythmique conjointement depuis 1998. Le premier avait déjà fait un passage remarqué dans Wishbone Ash de 1991 à 1994. Sans esbroufe inutile, ils offrent une assise efficace et idéale aux envolées des deux guitaristes, le sympathique Bob Skeat soutenant également son leader au chant.

Un excellent concert qui restera dans les annales.

JPS1er

Quelques indispensables du groupe :

  • Avec les membres originaux Steve Upton (Batterie), Martin Turner (Basse & Chant), Andy Powell (Guitare & Chant) et Ted Turner (Guitare & Chant) :
    1. « Wishbone Ash » (1970)(****) avec « Blind Eye » et « Phoenix »
    2. « Pilgrimage » (1971)(****) avec « The Pilgrim »
    3. « Argus » (1972)(*****), le sommet absolu, avec « Blowin’ Free », « The King Will Come », « Warrior », …
    4. « Wishbone Four » (1973)(***) avec « Rock ‘n Roll Widow »

  • Avec Steve Upton (Batterie), Martin Turner (Basse & Chant), Andy Powell (Guitare & Chant) et Laurie Wisefield (Guitare & Chant) :
    1. « There’s the Rub » (1974)(****) avec les fantastiques « F.U.B.B. » et « Persephone »
    2. « From Page News » (1977)(***)

  • Avec Andy Powell (Guitare & Chant), Ray Weston (Batterie), Bob Skeat (Basse & Chant) et Mark Birch (Guitare & Chant) :
    1. « Bare Bones » (1999)(****)

  • Avec Andy Powell (Guitare & Chant), Ray Weston (Batterie), Bob Skeat (Basse & Chant) et Ben Granfelt (Guitare & Chant) :
    1. « Bona Fide » (***) avec « Difference in Time »

Sites à consulter pour plus d’informations :

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :