AMANDA en concert à Louvain La Neuve ce 2 mai 2007

0 Participations

Les belges de AmAndA viennent de sortir leur nouvel album intitulé “La maison de Flore”. A cette occasion, ils ont fait l’expérience d’un concert avec orchestre symphonique le 2 mai dernier à Louvain-La-Neuve. L’Aula Magna était bien remplie pour ce concert unique de AmAndA avec l’orchestre de l’Osel. Qui aurait pu prédire autant de monde pour un concert de rock symphonique dont la première partie était consacrée à des reprises d’Apocalyptica ? La salle était pourtant quasi comble et c’est tant mieux pour l’organisation qui prenait là quelques risques.

Quatre violoncellistes et un batteur qui reprennent des titres de Apocalyptica, ce groupe finlandais qui s’est spécialisé dans les reprises étonnantes de Metallica notamment. Du métal avec des violoncelles, voilà qui a créé la réputation des finois. Cell’Osel ont fait de même. Composé d’étudiants locaux, ils ont démontré tout leur savoir-faire de ce côté et sans doute fait découvrir à une partie du public, qui ne connaissait sans doute pas cela, le répertoire de l’étonnant groupe finlandais. Ils ont joué “Path”, “Romance”, “Harmageddon”, “Hope” mais aussi “Fade to Black” et “Nothing Else Matters” de Metallica extirpant de leurs violoncelles des sonorités incroyables.

Mais ce que tout le monde attendait ce soir-là, c’était de voir AmAndA à l’oeuvre non seulement avec son nouvel album mais également entouré d’un orchestre, exercice plutôt périlleux. C’est sûr que, pour un groupe de rock, jouer avec un orchestre symphonique n’est pas un exercice aisé. Beaucoup, et même les plus grands, se sont cassés les dents là-dessus. AmAndA, groupe belge encore assez méconnu, ont osé relever le défi. Il faut dire que la voix du chanteur se prête sans doute à l’exercice à cause de son côté lyrique, et puis celle du claviériste n’en est pas très loin. Deux voix étonnantes donc que l’on a pas l’habitude d’entendre dans le rock si ce n’est pourtant qu’un groupe tel Queen avait expérimenté cela avec Freddie Mercury en son temps. Une autre voix du genre est celle du chanteur de Rhapsody, Fabio Lione.


Que dire de leur prestation ? Ils ont joué tant des titres de leur premier album sorti en 2002 (“Le faux éveil”, “Welcome”, “Qui est Amanda?”, “Gloria Victis”, “Demain”) que des nouveaux de “La maison de Flore” (“Voilà”, “Les choses équivalentes”, “Blonde”, “La maison de Flore”). L’orchestre était parfait, trop peut-être, ou bien trop envahissant… Le fait est que les guitares ne s’entendaient pas du tout lors de leurs parties rythmiques. Etaient-elles mangées par l’orchestre ou le mixage faisait-il défaut ? On peut se poser la question car seuls leurs exercices solos s’entendaient un peu, mais toujours trop peu. Bref voilà qui rendait les deux guitaristes, Saaam et Xavier Rossey, assez inexistants malgré leur présence scénique. En tout cas, il ne faut pas en vouloir au groupe qui s’est montré à la hauteur des attentes avec un concert de qualité et des musiciens parfaitement en place malgré leur grand éloignement sur scène, écartelé qu’ils étaient par l’orchestre situé au centre. Le chant lyrique de Thibaut de Halleux est toujours aussi étonnant et sa présence scénique est parfaite même s’il se montrait un peu plus réservé qu’à l’habitude, l’influence classique de l’orchestre sans doute… Les interventions vocales du claviériste Mik3 étaient également impressionnantes. Seule la section rythmique de Claude et Grek était réunie côte à côte et malgré un batteur en aquarium (question prise de son à cause de l’orchestre) leur impact sur la tenue des morceaux a été primordiale.

Finalement, il aurait sans doute mieux valu diviser l’orchestre par trois, mais ce n’est qu’un point de vue personnel, afin qu’il mange moins la musique de AmAndA qui était ce soir-là rendue à ce point classique qu’on ne s’apercevait pas trop du manque des guitares. Pourtant c’est bien dommage car quand on écoute l’album on se rend bien compte de l’énergie qu’elles apportent. L’orchestre n’aurait dû être là que pour assurer un soutien, un complément d’arrangements. Or il était bien trop imposant dévorant tout au passage. Conclusion, chapeau à AmAndA pour avoir oser cela et un grand bémol pour l’orchestre aux arrangements trop démultipliés.

Le Rédac’Chef

Les autres photos de

AmAndA
|
Cell’Osel

Photo © 2007 Ingrid Ballieu

3 pensées sur “AMANDA en concert à Louvain La Neuve ce 2 mai 2007

  • mai 8, 2007 à 18:47
    Permalink

    On ne peut que féliciter l’Osel et AmAndA! En effet, ils n’auraient répété que deux ou trois fois en dehors de l’Aula et qu’une seule fois dans l’enceinte de l’Aula. Dès lors, les mises au point tant musicales que sonores et que scéniques relèvent du défi! Même s’il est vrai que l’orchestre semblait parfois envahissant par rapport aux guitares, n’oublions pas que l’Osel invitait AmAndA … et pas l’inverse. Encore bravo à tous !

  • mai 9, 2007 à 10:45
    Permalink

    Entièrement d’accord avec Papen.

    Pour bon nombre de concerts du genre, l’orchestre n’a qu’une fonction d’accompagnement limitée.(Il fait de la figuration quoi;-) A se demander si certains groupes ne tentent pas l’aventure juste pour le prestige visuel que leur confère une telle formation ?!

    AmAndA a, ici, essayé d’installer, sans doute avec l’aide de talentueux arrangeurs, un véritable dialogue avec l’OSEL. A sept sur scène et non pas six plus un !
    Un résultat vraiment dynamique où chacun apportait le meilleur de son instrument, où le rock tempérait ses ardeurs…

    Bravo aux deux formations !

  • mai 12, 2007 à 14:16
    Permalink

    Personnellement, je trouve l’arrangement plutôt réussi. Il ne s’agissait non pas pour OSEL d’accompagner AmAndA ou vice versa, mais de former de nouvelles compositions où tous les instruments avaient leurs place et s’alternaient pour donner une nouvelle dimension à la musique d’AmAndA. C’était un mélange rock-symphonique très bien réussi. Bravo à tous les intervenants!

    Je tiens aussi a souligner la prestation du batteur accompagnant les violoncelles de OSEL sur le première partie: il s’agissait de Gab, batteur du groupe electro-metal belge Skeptical Minds.

    Finalement, vous pouvez retrouver le concert en image ici (plus de 150 photos!):
    http://photo.odent.net/index.php?cat=17

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!