L’armée américaine botte Joan BAEZ en touche

0 Participations

Joan Baez devait récemment chanter pour les soldats américains hospitalisés suite à leur blessures de guerre. L’armée ne l’a pas entendu de cette oreille. Joan Baez a toujours été contestataire et elle ne s’est pas privée de critiquer la guerre irakienne comme elle l’avait fait il y a quarante ans pour celle du Vietnam. A ce concert John Mellencamp a pu jouer, elle pas.

Au pays de l’oncle Sam, la liberté d’expression n’est donc toujours pas de mise. Quand on a des choses à dire, il vaut mieux les garder pour soi sous peine de représailles du gouvernement et de ses services. Dans un pays qui se veut un exemple pour la démocratie, ils s’ingénient plutôt à démonter qu’ils sont tout à fait l’opposé de cela. Espérons que les choses changent un jour…

En attendant, Joan Baez a trouvé le moyen de faire entendre son mécontentement via le Washington Post. Elle rappelle qu’elle a toujours défendu la non-violence. John Mellencamp lui-même s’est offusqué de cette décision de l’armée mais n’a pu obtenir de raison valable. Ils ne voulaient pas d’elle un point c’est tout.

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :