L’armée américaine botte Joan BAEZ en touche

0 Participations

Joan Baez devait récemment chanter pour les soldats américains hospitalisés suite à leur blessures de guerre. L’armée ne l’a pas entendu de cette oreille. Joan Baez a toujours été contestataire et elle ne s’est pas privée de critiquer la guerre irakienne comme elle l’avait fait il y a quarante ans pour celle du Vietnam. A ce concert John Mellencamp a pu jouer, elle pas.

Au pays de l’oncle Sam, la liberté d’expression n’est donc toujours pas de mise. Quand on a des choses à dire, il vaut mieux les garder pour soi sous peine de représailles du gouvernement et de ses services. Dans un pays qui se veut un exemple pour la démocratie, ils s’ingénient plutôt à démonter qu’ils sont tout à fait l’opposé de cela. Espérons que les choses changent un jour…

En attendant, Joan Baez a trouvé le moyen de faire entendre son mécontentement via le Washington Post. Elle rappelle qu’elle a toujours défendu la non-violence. John Mellencamp lui-même s’est offusqué de cette décision de l’armée mais n’a pu obtenir de raison valable. Ils ne voulaient pas d’elle un point c’est tout.

Laisser un commentaire

Music In Belgium
%d blogueurs aiment cette page :