Mike OLDFIELD se fâche

0 Participations

Sa maison de disques EMI s’est associée au Mail On Sunday pour fournir gratuitement aux lecteurs de ce dernier le fameux “Tubular Bells”. Cela a eu pour effet d’énerver Mike Oldfield. Pour lui, fournir gratuitement son album avec le journal dévalorise complètement sa musique.

On se demande alors pourquoi il a laissé faire cela. Mais voilà, il n’avait pas son mot à dire et n’a donc pas été consulté. A l’époque où l’album a été enregistré et le contrat signé, le label, alors Virgin racheté depuis par EMI, avait tous les pouvoirs.

Le patron du journal se défend en déclarant que depuis cette offre il y a quelques jours, l’album en question voit ses ventes augmenter. Alors qu’il en avait vendu 600 exemplaires la semaine avant l’offre, la quantité est passée à 900 la semaine suivante. Le fait de l’offrir avec son journal attire donc les regards sur l’oeuvre d’Oldfield.

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :