Ouverture des Ardentes à Liège le 5 juillet 2007: AaRON, ARID et ZITA SWOON

0 Participations

Le premier jour du festival «Les Ardentes» offrait une affiche de grande qualité. On pouvait notamment y voir les phénomènes français d’AaRON, suivis de deux groupes belges confirmés: Arid et Zita Swoon. A mon arrivée au parc Astrid de Liège (Coronmeuse), j’espère encore voir quelques minutes du concert des Belges de Joshua. Hélas, la file d’attente à l’entrée est un peu longue et 19H sonnent déjà lorsque j’obtiens le bracelet d’accès à l’enceinte du festival. Le temps de faire un petit arrêt le long de la bien alléchante «Route des Saveurs» proposée à ce festival, et la musique d’Aaron se fait déjà entendre. Un public assez nombreux a déjà pris place sur la pelouse boueuse se trouvant devant la grande scène des Ardentes lorsque j’y arrive à mon tour. Aaron se présente sous forme d’un trio: Simon Buret au chant, Olivier Coursier au piano et à la guitare, et Maëva Lebert au violoncelle. Le chanteur s’agite beaucoup sur le rythme électronique des chansons et le public réagit très bien. «Endless Song», «Blow», «U-Turn (lili)» ou encore «O-Song», extraites de l’album «
Artificial Animals Riding On Neverland
»
seront notamment jouées. Simon Buret s’exprime bien entendu en français entre les morceaux et souligne à quel point il est heureux de l’ambiance créée par le public belge. La prestation d’Aaron n’a duré qu’une quarantaine de minutes mais un rappel a néanmoins eu lieu, avec la reprise de Billie Holliday, «Strange Fruit», figurant également sur leur album paru début 2007.

Un grand plaisir de la soirée a été d’assister au concert d’Arid. Ce groupe gantois emmené par Jasper Steverlinck a connu chez nous une belle période de gloire en 1999-2000, participant notamment au Rock Werchter pour défendre l’album «Little Things of Venom». «All Will Wait», «Believer», «Life» ou encore «Too Late Tonight» sont autant d’extraits de cet album qui raviront le public, au même titre que «Wintertime» et «You Are», provenant quant à eux de «All Is Quiet Now», paru en 2002.

Après une assez longue absence liée au travail en solo de son chanteur Jasper Steverlinck sur un album de reprises («Songs for Innocence») qui fut suivi d’une tournée, Arid revient donc en forme et nous annonce la parution d’un nouvel opus en 2008. Un single, «Words», est d’ailleurs déjà sorti.

Zita Swoon est l’avant-dernier groupe à se présenter mais sera le dernier que je verrai ce soir (route du retour oblige, tant pis pour Air…). La formation anversoise occupe bien la scène (avec huit musiciens!), et ses anciens morceaux comme «My Bond With You And Your Planet: Disco!» ou «Hot Hotter Hottest» ont toujours leur succès auprès du public. De l’album «
A Song About A Girls
»
(2004), il y eu notamment «Thinking About You All The Time» et «Intrigue», un morceau chanté en français tout comme «Je Range» et «L’Opaque Paradis», parus sur «
Big City
»
(2007). Ces deux derniers morceaux seront joués entre autres, au même titre que «Alive In The City», également tiré du nouvel album. Les concerts intimistes utilisant un minimum de matériel de sonorisation (le concept «A Band In A Box») étaient intéressants, mais il est clair que revoir le groupe de Stef-Kamil Carlens dans des conditions scéniques habituelles a plutôt été plaisant.

A bientôt,


Les photos de AaRON


Les autres photos de Arid


Les autres photos de Zita Swoon

Photos © 2007 Sébastien Boutry

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :