20 mois de prison pour le pirate de LED ZEPPELIN

0 Participations

Un homme de 56 ans avait vendu des CD pirates de Led Zeppelin sur un marché. Il avait été arrêté en 2005. Sa condamnation vient de tomber. Robert Langley écope de pas moins de 20 mois de prison pour avoir vendu des exemplaires pirates d’albums de Led Zeppelin. Jimmy Page a même témoigné contre lui apportant les preuves du piratage.

Langley qui au départ plaidait non coupable a finalement changé d’avis en plaidant coupable suite au témoignage de Page. Dès après le prononcé de la sentence il a rejoint le pénitencier pour y purger sa peine.

La prison ne sera d’ailleurs pas sa seule peine puisqu’il devra aussi s’acquitter d’un montant d’environ 370.000 euros.

2 pensées sur “20 mois de prison pour le pirate de LED ZEPPELIN

  • septembre 12, 2007 à 00:00
    Permalink

    S’agist-il de piratage – contrefaçon ou de bootleg? La contrefaçon est en effet un vol et même un pillage pur et simple qui mérite d’être sévèrement puni.Par contre les bootlegs sont des enregistrements qui n’influent pas sur les ventes des disques officiels, sauf peut-être à en augmenter la vente par un effet d’engouement consécutif. En général, un amateur/fan qui achète un bootleg possède déjà la discographie officielle complète de l’artiste concerné. Si on simplifie, le piratage/contrefaçon (mafia) porte atteinte au droit patrimonial de l’artiste (financier) tandis que le bootleg pourrait plutôt porter atteinte au droit moral de l’artiste, celui-ci considérant en effet que tel concert ou tel morceau inédit ne doit pas être édité. A ce sujet, Pete Townshend des Who a adopté une attitude absolument respectueuse de son public et de ses fans, autorisant les bootlegs et même les distribuant gratuitement sur son site (concert du Who à Philadelphie en 2000), n’admettant cependant pas que certains en fassent un commerce lucratif au détriment des fans. Il a ainsi ouvert le website ‘Long Live Rock” sur lequel on peut télécharger toute une série de bootlegs des Who gratuitement. Une attitude résolument respectueuse de ses fans. Le bootleg dépend donc plus d’une attitude personnelle de l’auteur concerné.

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :