BAD BRAINS, 14 octobre 2007, Halles de Schaerbeek, Bruxelles

0 Participations

Un public venu des quatre coins de l’Europe, ceux qui ont vu le punk à ses débuts, des plus jeunes… les Bad Brains attirent un public très varié. A 21h05 apparaît sur scène un HR (chanteur leader du groupe) enturbanné, tel un touareg ou un taliban, mains dans les poches statique devant son micro. Pour ceux qui ne connaissent pas les Bad Brains, il faut imaginer une collision insensée entre le punk hardcore et le reggae, dans une formule se jouant des conventions et des chapelles dans une course folle. Au bout d’un quart d’heure, cinq titres ont déjà été joués.

Pour autant, l’impression générale est le manque de sincérité d’un chanteur qui ne daigne toucher son micro. Les remerciements de HR au public sont trop appuyés pour être sincères, mais on sait que le gars n’est pas vraiment clair dans sa tête. Qu’importe. Voir des rastas balancer des riffs incroyables et observer (de loin) le pogo d’une partie du public en réponse: il faut avoir vu cela au moins une fois dans sa vie.

Les classiques (“The regulator”, “Right Brigade”, “Attittude”) sont enchaînés à la vitesse de la lumière. Le bien nommé “Jah Love” tiré du nouvel album est un reggae “dub-style” qui renoue avec l’ère des sound systems en plein air. Suit un “Universal Peace” aussi tiré du nouvel album et “Build a Nation”, pur punk mené tambour battant. Puis “I and I survive”, vrai reggae, et “Banned in DC”, issus de “Rock for Light” sorti en 1983.

Le concert se termine avec un petit rappel où l’on voit HR littéralement plier bagage avec sa guitare et sa valise. Un peu court pour un public qui a dû débourser pas loin de 25 euros pour voir un concert d’une petite heure. Mais rien que pour voir des hardos et des keupons écouter du reggae d’un air hagard entre deux pogos, ça valait le coup.

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :