Ten Hours, le premier EP d’OTHERWISE

0 Participations

Après une première démo enregistrée en 2005, Otherwise, originaire de Nivelles, a enregistré son premier EP. Nivelles et le Brabant Wallon ont le vent en poupe. Pensons à l’éclosion de quelques sacrés bons groupes : AUSTIN LACE (que sont-ils devenus?), Paperweight (un EP, “The All Star”), Girls In Hawaii (le chef de file, Braine l’Alleud), Hallo Kosmo (de Daniel, le bassiste des Girls), The Vagabonds (ayant déjà joué au bota), Busty Duck (Jodoigne) et, of course, The Tellers (la hype made in Bousval).

Un nom s’ajoute à la liste : Otherwise. Le groupe, formé en 2004, se compose de Arta Ertekin (chant), Alex De Bueger (batterie), Nicolas Pierson (basse) et Sébastien Musch (guitares). Une moyenne d’âge de 20 ans.

En 2005, ils sortent une démo 5 titres intitulée “Opinion”. En 2007, c’est un EP auto-produit baptisé “Ten Hours” enregistré au Rising Sun Studio.

Liste des morceaux : (composed by the band)

  • Today
  • Cool World
  • Hope
  • Reason
  • Only One
  • My Opinion
  • Memories
  • Comet
  • What Must I do?

Durée: 33′

Quelques prestations scéniques remarquées dont le festival Nouvelle Vague de Genappe et l’avant-programme d’Avril Lavigne à Bruxelles (Wilkinson movie-day).

“Today” ouvre l’album. “today is our last goodbye…” chante Arta, après une brève et accrocheuse intro à la guitare/batterie. Le ton est donné, un pop rock de qualité et efficace, style Anouk, K’s Choice ou les Cranberries. Le deuxième titre “Cool World” met en évidence la voix attachante de Miss Ertekin, accompagnée par la 6 cordes de Sébastien. Le morceau prend de l’ampeur après 2’30”, lorsque la batterie et la basse entrent en jeu. “Cool World” ferait un excellent single. “Hope” est plus poppy. “Reason” relance la machine avec un jeu de basse hypnotique et une guitare fuzzy. Chouette titre catchy. Un reproche mineur, le côté inachevé de la production. Certaines compos s’arrêtent parfois abruptement. Le son manque de profondeur, c’est dû à l’absence d’arrangements. Il est vrai que l’enregistrement du EP n’a pris qu’une session de studio de 10 heures… Le titre est donc un clin d’oeil.

“Only One” est un downtempo dans lequel le timbre d’Arta excelle. “My Opinion” permet au batteur de montrer son savoir-faire. “Memories” prouve, une nouvelle fois, que le groupe a un talent indéniable au niveau composition. Pas question de grandiloquence. Une musique simple, agréable à l’écoute, avec de bons breaks instrumentaux et des vocals à la hauteur. “Comet”, bon titre. Ici le chant sonne carrément Sarah Bettens. Pure FM pourrait le passer sur ses ondes, il ne déparerait pas dans le California Dreamin de Classic 21 non plus. “What must I do?” est la question qui clôt le débat. Du bon boulot!

Ce disque ne révolutionnera pas la pop (ce n’est pas l’ambition du band), mais il devrait leur permettre de jouer sur nos scènes nationales ou lors de festivals. Je pense à Dictapop, Wolurock… par exemple.

Album vendu 5 Euros chez le disquaire Gwen Music à Nivelles.

Site:
Otherwise sur MySpace

Pochette:

Une pensée sur “Ten Hours, le premier EP d’OTHERWISE

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :