BOUTIK ROCK – Les Anges et Von Durden Party Project, Mercredi 20 février

0 Participations


Le premier soir de cette édition 2008 de la Boutik Rock a tenu ses promesses. Le prix très bas du billet (7 euros) a eu pour effet de rendre la soirée rapidement sold-out. Le public, varié et de tout âge, s’est pressé à cet évènement produit par le Programme Rock de la Communauté française, en collaboration avec l’asbl Court-Circuit, Wallonie-Bruxelles Musiques et le Botanique. L’idée pour le spectateur est de se faire une idée de l’état et du devenir du rock/rap/funk de la région Wallonie-Bruxelles. Pourtant tous les groupes n’ont pas la chance de participer à cet évènement. “Pour avoir une chance de bénéficier de l’aide de la communauté française, il faut que ton disque soit déjà dans les mains d’un producteur connu”, nous déclare le jeune guitariste de Otherwise qui a autoproduit son album mais qui n’a pas la chance de figurer dans la programmation de cette Boutik Rock.

Passons à la programmation. Nous nous sommes arrêtés sur deux groupes. Les Anges, tout d’abord, des rescapés de Hulk et de Fifty Foot Combo d’où est issue la claviériste Sandra Hagenaar qui officie à l’orgue Hammond. Le public de l’Orangerie a les yeux rivés sur cette enchanteresse tout de noir vêtue qui semble prise de transe en réponse à la guitare hurlante de Renaud, aux lignes de basses de Matthieu et à la batterie très métal seventies de Giacomo qui martèle ses rythmes puissants. Le son est toutefois un peu trop fort pour mes oreilles…


Ah les jeunes… parlons-en avec les Von Durden Party Project. L’espace de la Rotonde est idéal pour découvrir un groupe qui a la particularité d’avoir un guitariste qui vous a déjà offert sa prose: Kevin Dochain. Les VDPP jouent un rock anglo-saxon au second degré très énergique. L’esthétique visuelle est très soignée, rappelant les affiches des films de Tarantino. Pour l’accoutrement, chemise noire et cravate jaune pour les autres membres du groupe. Il ne manque plus qu’une séance d’égorgement de poulet pour se croire à un concert d’Alice Cooper. Sur scène, le groupe ne tient pas en place, Mr Helly Hot en fait tomber son micro. Les groupies, fans, copines plutôt mignonnes sont au rendez-vous. Au début du concert, dans le public, un ado et sa copine s’embrassent goulument. La France a les BB Brunes, la Belgique a Von Durden. Et moi je me dis : « Mais non, mon gars, tu n’as pas 38 ans… ». Eh ben si. Merde alors!

Les autres photos de
Les Anges

Photos © 2008 Olivier Dahon

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :