The DAVE CLARK FIVE moins deux…

0 Participations

Après le saxophoniste Dennis Payton, victime d’un cancer en 2006, l’English Beat Group des sixties perd son chanteur et claviériste Mike Smith. Il avait 64 ans, il est décédé d ‘une pneumonie dans un hôpital des faubourgs de Londres. Le groupe devait être introduit dans le Rock and Roll Hall of Fame en mars.

Dave Clark Five, c’est quelques grands moments des sixties ! “Glad all over”, un son d’orgue irrésistible et un chorus imparable. “I’m feeling glad all over Yes I’m a glad all over Baby I’m glad all over So glad you’re mine…”, ce single détrône les Beatles dans les charts en 1964 en pleine Beatlemania. Bon Jovi le reprenait, il y peu, pour entamer ses concerts.

En dehors de Dennis et Mike, le quintet comprenait Dave Clark à la batterie et co-auteur de plusieurs hits avec Mike Smith, Lenny Davidson à la lead guitar et Rick Huxley à la basse.

Ils furent, après John, Paul, George et Ringo, le second groupe anglais à envahir les States (avant les Stones ou les Who donc). A l’époque les Beatles avaient leur hit film “A hard day’s night”, les Dave Clark Five y ont répondu en sortant “Having a wild week-end” (1965) filmé par John ‘Deliverance’ Boorman.

Le groupe a eu l’honneur des charts US et UK avec plusieurs top ten songs : “Bits and pieces”, “Can’t you see that she’s mine”, “Over and over”, “Catch us if you can”, …

Encore un pan de notre jeunesse qui s’éteint !

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :