EDITORS clôture sa tournée belge à l’Ancienne Belgique ce 11 mars 2008

0 Participations


Trois concerts sold out en autant de jours. C’est la performance réalisée par Editors lors de leur mini tournée belge. Après Anvers et Gand, c’est à Bruxelles que le groupe emmené par Tom Smith a garé son car de tournée. Et si l’on ajoute le concert complet aux Halles de Schaerbeek en octobre dernier, c’est devant près de 8000 belges que le quatuor de Birmingham s’est produit ces derniers mois. A l’Ancienne Belgique, on aime bien les premières parties qui commencent tôt, surtout quand deux groupes sont prévus en support. Mais 19h30, c’est décidément bien trop tôt, raison pour laquelle je n’ai vu que les dernières secondes de la prestation de Red Light Company. A part vous dire qu’il y a une bassiste dans le groupe, je n’ai pas plus d’informations à vous livrer…


Par contre, nous étions bien en place pour Mobius Band, un trio originaire de New York dont les membres n’ont pas vraiment la tête de l’emploi, à part le bassiste. Le batteur pourrait jouer dans un sketch de François L’Embrouille tandis que le guitariste (et à ses heures claviériste quand il n’est pas en train de jouer du xylophone, de tapoter une boîte à rythme ou de faire tout cela à la fois) est une grande asperge qui ne tient pas en place. Les vocaux sont partagés équitablement (3 titres chacun) entre le bassiste et le guitariste. Mais c’est quand ce dernier empoigne le micro que cela devient intéressant. Et ceci, même si le tout est un peu déstructuré et manque singulièrement de cohésion (on pense à Guillemots ou à Mystery Jets, adeptes de compositions assez atypiques…).

Le set de Editors a débuté dans la pénombre, tout en douceur avec “Camera” et son intro assez calme. Dès le premier coup de batterie, on aperçoit un grand drap blanc sur lequel est projeté une sorte de pont métallique virtuel. Métallique et froid, comme la teneur des compositions qui ornent “An End Has A Start”, un deuxième album écrit après une série d’événements tragiques dans l’environnement proche du chanteur. C’est justement la plage titulaire de leur second album qui se trouve deuxième sur la set-list, plaçant la barre très haut et, de fait, on n’allait plus redescendre par la suite.


Tom Smith est non seulement doté d’une excellente voix grave et caverneuse qui en devient presque chaleureuse, il peut également se targuer d’avoir une présence incroyable sur scène. Un vrai leader qui alterne les parties de guitares (beaucoup) et de piano (un peu moins) et qui a troqué sa chemise blanche des Halles de Schaerbeek contre une noire, beaucoup plus de circonstance…

Le groupe n’a peut-être que deux albums à son actif, mais qui regorgent de perles, dont la majorité ont été enfilées ce soir : “Lights”, “The Weight Of The World” ou “All Sparks” pour ne citer que quelques-unes. Mais la plus belle, c’était “Escape The Nest”, qui a littéralement retourné la salle. Petit bonus, la cover du “Lullaby” de The Cure à peine reconnaissable car imprégnée du son Editors. En passant, la qualité de leurs covers n’est plus à mettre en doute (cfr la magnifique version de “Road To Nowhere” des Talking Heads à Werchter en 2006). Cela dit, petit bémol, ils ont laissé tomber “Open Your Arms”


La fin du set se clôturera avec “Bones” (ma préférée de l’album) et l’efficace “Fingers In The Factories”. Les rappels achèveront de mettre le public à genoux avec “The Racing Rats”“, “You Are Fading” (l’extrait obligé du CD bonus sorti avec les pressages initiaux de leur premier album “The Back Room”) et “Smokers Outside The Hospital Doors”, qui est devenu en moins d’un an un véritable hymne.

J’avais choisi leur concert des Halles de Schaerbeek comme étant mon concert de l’année 2007. Aujourd’hui, j’ai eu la confirmation que ce n’était pas un accident. Quelle évolution depuis ma première expérience avec ces éditeurs lors d’un petit show case au HMV d’Oxford Street à Londres le 13 juillet 2005, à l’occasion de la sortie de leur single Blood…

Les autres photos de

Editors
|
Mobius Band

Photos © 2008 Bernard Hulet

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :