Consternation dans le monde du blues, décès de Sean Costello

0 Participations

Le fabuleux guitariste/ chanteur de Blues, Sean Costello, a été retrouvé sans vie, dans sa chambre d’hôtel à Atlanta, la veille de son 29e anniversaire. Né à Philadelphie en 1979, il avait 9 ans lorsque sa famille déménage vers Atlanta. A 14 ans il remporte le Memphis Blues Society’s Talent Award.

Son premier album “Call the Cops” voit le jour en 1996, il avait 17 ans! Un début explosif. Il tourne avec Susan Tedeschi et sa guitare flamboyante illustre l’album “Just won’t burn” de la femme de Derek Trucks (guitariste du Allman Brothers Band).

“Cuttin’ in” sort en 2000: Best New Artist Debut. Les journaux spécialisés de Los Angeles titrent “Costello is the real deal”. “Moanin for Mollasses” (2002) est son troisième album. Son jeu de guitare fait preuve d’une étonnante maturité et il est comparé à BB King, Eric Clapton ou Stevie Ray Vaughan.

Il n’attrape pas la grosse tête et tourne inlassablement. On a pu le voir de nombreuses fois sur nos podiums, il comptait d’innombrables Belgian bluesfans. J’ai eu l’occasion d’admirer son talent lors d’un Beersel Blues Rock festival ou au Nekkersdal à Laeken. Un gars doué, discret et sympa!

En 2005 sort l’album simplement nommé “Sean Costello”. A la production, Steve Rosenthal. Un gars qui a travaillé avec les Stones ou Suzanne Vega. Levon Helm (du Band) participe à l’enregistrement. Son style est un mix de Chicago blues, soul, funk et upbeat rock.

Son dernier album “We can get together” est dans les magasins depuis février 2008. Delta Groove, son label a écrit cette épitaphe : “Losing someone as young, vibrant and talented as Sean is a terribly difficult blow!”.

Sean Costello est entré dans la légende, malheureusement bien trop tôt!

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :