Danny Federici, Bruce Springsteen perd un ami…

0 Participations

L’organiste du E Street Band, Danny Paul Federici, est décédé à New York ce 17 avril. Il avait 58 ans. Il souffrait d’un cancer de la peau depuis 3 ans. Le 20 mars dernier, il jouait encore avec le Boss à Indianapolis. Né à Flemington (New-Jersey), il apprit à jouer de l’accordéon à l’âge de 7 ans. Il a suivi des cours de musique classique et maîtrise le jeu de la polka avant de s’intéresser au blues et au jazz.

Fin 60, il apprend à connaître Bruce Springsteen. Lui, et le batteur Vini Lopez, jouaient dans le groupe Child et, lorsqu’il a fallu choisir un chanteur, ils demandèrent à Bruce qui accepta. Ils avaient déjà souvent jammé ensemble dans un club de Asbury, le Upstage Club. Ce fut le début d’une collaboration de plus de 40 ans. Ils jouèrent ensemble dans Steel Mill, Dr Zoom and the Sonic Boom et finalement le Bruce Springsteen Band.

Paul Federici, ‘Phantom Dan’, comme le surnommait Mr ‘Born in the USA’, est devenu un pilier du E Street Band. En 1989, Bruce dissout le E Street Band, mais Paul fait partie de la gigantesque tournée de réunion en 1999.

Phantom Dan joue un rôle prépondérant pour plusieurs titres du boss. Son solo d’orgue dans “Hungry Heart”, premier top ten de Bruce, reste dans toutes les mémoires. Son jeu d’accordéon dans “4th of July,Asbury Park(Sandy)” frappe les imaginations. Son emploi du glockenspiel électronique est un élément reconnaissable du son, si spécifique, du E Street Band.

Paul n’a peut-être pas l’aura d’un Clarence Clemmons ou d’un Steven Van Zandt, voire de son “ennemi” David Sancious, mais la place qu’il occupait (toujours à l’écart) dans le Band du maître était essentielle. En 1997, il enregistra son effort solo “Flemington”, un album de jazz instrumental. Lorsqu’il sera réédité, on lui donnera le titre “Danny Federici”. En 2004, il sort “Sweet” (renommé “Out of Dream”), un disque de smooth jazz. En 2007, déjà atteint d’un mélanome malin, sa place dans le E Street est occupée, temporairement, par Charles Giordano.

Paul Federici a également collaboré avec d’autres artistes influents de la scène US : Joan Armatrading, Gary U S Bonds, Garland Jeffreys, sans oublier l’anglais Graham Parker.

“Danny and I worked together for 40 years – he was the most wonderfully fluidkeyboard player and a pure natural musician. I loved him very much… we grew up together.”Bruce Springsteen

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :