KILLING JOKE à Bruxelles

0 Participations

La formation originale de Killing Joke va venir en Belgique donner un concert. Ce sera pour la prochaine rentrée sur la scène de l’Ancienne Belgique. Ce sont même deux concerts qui sont prévus. Il y a une vie après la mort. C’est ce qu’a dû penser Jaz Coleman, le chanteur de Killing Joke, lorsqu’il se retrouva à discuter, après près de 20 ans, avec le batteur Paul Ferguson sur la tombe du bassiste Paul Raven (lequel s’était également illustré aux côtés de Ministry et Prong). Cette rencontre fit rejaillir l’étincelle et les décida à enregistrer un nouvel album avec le line-up d’origine.

Le groupe repartira en tournée en septembre. On retrouvera ainsi le bassiste Martin ‘Youth’ Glover, pour la première fois sur scène, depuis le Pandemonium tour de 1994 et le guitariste Kevin ‘Geordie’ Walker.

Cette tournée mondiale, au caractère pour le moins unique, ne traversera que onze villes (dont Tokyo, New York, Londres et Bruxelles donc) et se déclinera en résidences de deux jours, chaque concert faisant l’objet d’une set-list différente. C’est ainsi que le lundi 29 septembre, Killing Joke rejouera l’intégralité de ses albums “Killing Joke” datant de 1980 et “What’s THIS For …!” sorti en 1981. Le mardi 30 septembre, ce sera au tour du “Pandemonium” de 1994 et de la série de singles qu’ils avaient enregistrés pour le label Island Records au cours de leurs premières années d’existence (1979, 1980).

Killing Joke (que le batteur Paul Ferguson a un jour décrit comme ‘the sound of the earth vomiting’) renaît de ses cendres et n’a rien perdu de son mordant. A la frontière du post punk et du métal, Killing Joke restera le groupe qui a su combiner métal et rythmes tribaux créant, par la même occasion, un climat singulier de révolte et de doom énervé. Avec leur deuxième album éponyme sorti en 2003, ils avaient démontré qu’ils étaient encore bel et bien vivants. Sur cet album, Dave Grohl (Nirvana, Foo Fighters), fan inconditionnel du groupe, s’était adjugé les parties de batterie.

Le chanteur Jaz Coleman se consacre, depuis un certain temps, à la musique classique. Il est actuellement compositeur résident pour le Prague Symphony Orchestra et, par le passé, il a également travaillé pour le London Symphony Orchestra et The Auckland Philharmonic. En 2001, il a composé son premier grand opéra pour le Royal Opera House de Londres.

Quant au guitariste Youth, il est devenu, entre-temps, un producteur très prisé. Il a notamment produit le “Urban Hymns” de The Verve et le “Riot City Blues” de Primal Scream.

Voilà, si vous êtes fan de Killing Joke, vous savez ce qu’il vous reste à faire. La prévente pour les deux concerts (29 et 30 septembre 2008) est en cours.

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :