Cat Power à l’AB, la puissance féline un peu fatiguée

0 Participations


Après son dernier concert donné au mois de mai 2007 au Cirque Royal, Cat Power revenait ce 3 mai 2008 à l’Ancienne Belgique pour nous présenter son nouvel album sorti au mois de janvier dernier.

Surplombée d’un éclairage pourpre, Chan Marshall et son Dirty Delta Blues Band ouvre son concert sur « Blue Moon », devant une Ancienne Belgique archi-comble. Le tempo lent sera la constante du concert. D’où une certaine lassitude même si sa voix suave nous prend aux tripes sur « Metal Heart », extrait de son dernier album de reprises «
Jukebox
»
. Elle enchaîne donc les chansons les plus récentes, comme « Woman Left Lonely », tout en arpentant la scène de gauche à droite.

Très vite elle donne l’impression de laisser son groupe derrière elle, qui se cantonne à un rôle secondaire. Elle cherche son public de manière presque physique. Au bout d’une heure, elle semble perdre pied et son groupe a toutes les peines du monde à la suivre.


Aïe. Résultat : le concert se met à cafouiller, elle demande l’heure à l’ingénieur du son. Elle porte une tasse à sa bouche. Est-ce du thé ? Ou quelque chose d’un peu plus corsé ? Le concert se termine sans un rappel.

Pas vraiment un ratage complet, mais il est clair que le public est resté sur sa faim. En fin de concert, elle demande que l’on rallume les lumières et jette les fleurs d’un bouquet une à une en direction du public. Elle pointe du doigt des individus en particulier, s’indigne quand la personne désignée rate l’objet tant convoité et exige qu’on lui restitue l’objet. Puis elle fait de même avec les setlists au pied des musiciens. « We’re in it for the money ». Qui disait ça déjà ? Frank Zappa, il me semble. La faute à qui ? Aux musiciens qui, même si l’on compte des pointures du rock et notamment Judah Bauer à la guitare évadé du Jon Spencer Blues Explosion, ne semblent pas très à l’aise dans le répertoire blues. A la salle, en configuration debout mal adaptée pour profiter pleinement de cette voix de velours?

Chan n’en fait qu’à sa tête mais peu importe : le charme a opéré même de façon imparfaite.

Setlist (dans le désordre) :

  • The Moon
  • Dark end of the Street (reprise d’Aretha Franklin)
  • The fortunate son (reprise de Creedence Clearwater)
  • Woman left lonely
  • Silver Stallion
  • It ain’t fair (reprise d’Aretha Franklin)
  • Dreams (reprise de Fleetwood Mac)
  • Don’t explain
  • Lost someone
  • Metal Heart
  • Blue
  • She’s Got You
  • I feel
  • New York, New York
  • Ramblin’ Woman
  • The greatest
  • Lived in Bars
  • Life of the party
  • Could we
  • Lord help the poor and the needy
  • The Moon

Les autres photos de
Cat Power

Photos © 2008 Bernard Hulet

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :